« Là où tout se tait », de Jean Hatzfeld

« Là où tout se tait », de Jean HatzfeldLITTÉRATURE. Dans Là où tout se tait, Jean Hatzfeld poursuit son travail sur le massacre des Tutsis par les Hutus. 800 000 morts en moins de 100 jours. Certains ont refusé de tuer. Le romancier met en scène ces Justes souvent cultivateurs dont le rôle civique après le génocide est reconnu par l’institution rwandaise mais qui vivent relativement entourés de silence.

Par Norbert Czarny

Continuer la lecture

« Si le vent tombe », de Nora Martirosyan

CINÉMA. Entre le tournage du film de Nora Martirosyan et sa sortie aujourd’hui en salles, le conflit ethnopolitique opposant l’Arménie et l’Azerbaïdjan au Haut-Karabach depuis trente ans a redémarré. Et si le vent tombe est donc devenu une oeuvre d’archive, une trace de l’époque où cette enclave arménienne se battait pour obtenir reconnaissance et visibilité sur la scène internationale. Reste une fiction politique et poétique autour de la question des frontières et de l’identité.

Par Philippe Leclercq

Continuer la lecture

Emprise

Jérémie Renier et Noée Abita © Charlie Bus Production

« SLALOM » DE CHARLÈNE FAVIER. Qui sait quand les repères se brouillent ? Quand le trouble, pouvant conduire à la sortie de piste, s’installe entre un adulte doté d’autorité et son pupille ? Comment le pouvoir de la verticalité s’exerce-t-il ? De quelles forces se nourrit-il ? Et quelles sont les marges de défense pour la jeune personne ? Illustration sur grand écran pour la réouverture des cinémas ce 19 mai.

Continuer la lecture

Territoires vivants de la République : « La France des Belhoumi ». Raconter et jouer au lycée l’histoire d’une fratrie d’origine algérienne

© Acte public compagnie.

Comment transmettre aux lycéens et lycéennes d’aujourd’hui l’histoire de l’immigration algérienne en France ? Comment faire partager cette histoire tragique et compliquée à des élèves qui peuvent parfois avoir une relation forte et intime avec ce pays à travers leurs parents et grands-parents (qu’ils soient « pieds-noirs », « français musulmans », « harkis ») – ou en être très éloignés ?

Telles sont les questions auxquelles s’efforcent de répondre Stéphane Beaud, sociologue et professeur de science politique à Sciences Po Lille, et Dominique Lurcel, metteur en scène, directeur de,la compagnie théâtrale Passeurs de mémoires, à travers plusieurs interventions faites dans les lycées, ainsi qu’un spectacle réalisé autour du livre de Stéphane Beaud, La France des Belhoumi, portraits de famille (1977-2017) (La Découverte, 2018).

Continuer la lecture

Quelle démocratisation pour la culture ?

À l’heure où comme un slogan résonne à nos oreilles cette formule : « La culture nous manque », il semblerait que, même en ces temps de confinement, les amateurs de culture sachent trouver leur nourriture, puisque France Culture continue à progresser, enquête après enquête, dans un contexte de fort recul du média radio.

Dans le monde de l’édition, les chiffres de vente de livres sont en augmentation depuis janvier 2021 et le livre audio ne cesse de battre des records, initiant de nouvelles pratiques de lecture. Enfin, Culturebox, la chaîne éphémère du spectacle vivant, est prolongée jusqu’en août, portée par l’émission enthousiasmante de Daphné Burki et Raphaël Yem.

Continuer la lecture

Vise ma Une !

Le 28e Concours de Unes organisé par le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLÉMI) le 23 mars publie ce 29 avril son palmarès.  Objectif de l’événement qui se tient dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias dans l’école : fabriquer des Unes à partir de dépêches de l’Agence France presse. Cette épreuve collective permet aux enseignants de transmettre et d’évaluer de multiples connaissances du socle commun, et aux élèves de soutenir l’oral du brevet et d’obtenir la certification Pix sur les compétences numériques. Retour sur une « journée-salle de presse » trépidante dans l’académie de Créteil.

Par Jean-Riad Kechaou, professeur d’histoire, géographie, instruction civique (5e et 3e), au collège Camille-Corot à Chelles. Continuer la lecture

Capes de Lettres : la composition est remplacée par une dissertation

Le Capes de Lettres, dont les épreuves d’admission se tiendront cette année entre le 9 juin et le 1er juillet, va être réformé. La composition française notamment sera remplacée par une dissertation. Cette modification permettra  aux candidats de travailler sur un corpus de référence. Elle ouvre aussi des perspectives de renouvellement du regard sur les œuvres et de nouveaux champs de recherche.

Continuer la lecture

Zola et la Commune (1871-1872)

Commune de Paris

La rue de la Paix après la fusillade du 23 mars 1871, place Vendôme, à Paris. «L’Événement illustré» © CR, «l’École des lettres».

Faut-il commémorer la Commune ? À l’occasion du cent cinquantième anniversaire de l’événement, la question a opposé certains hommes politiques et agité les médias et on a pu entendre ou lire des jugements définitifs sur l’attitude de Zola.

Pierre Nora, dans L’Obs (n° 2945 du 8 au 14 avril 2021,  p. 60), rappelle qu’il existe une « légende noire » de la Commune qui « voit le peuple comme la populace. C’est l’idée que tous les intellectuels de l’époque se faisaient de la Commune, Flaubert, Sand et même Zola… Pour eux, c’était la racaille. » Jean-Luc Mélenchon, sur France Culture, regrette que « même Zola » ait parlé d’une « saignée nécessaire » à propos de la Commune.

Continuer la lecture