« Philomena », de Stephen Frears

"Philomena", de Stephen FrearsOn se souvient du terrible film de Peter Mullan, The Magdalene sisters (2001), inspiré de l’histoire des couvents de la Madeleine, établissements créés en Irlande au XIXe siècle, où les filles considérées comme perdues par leurs familles pour avoir été violées, filles-mères, ou simplement orphelines, étaient placées pour expier et racheter leurs péchés.

Stephen Frears nous ramène en Irlande, avec Philomena, dans un établissement de ce genre, le couvent de Roscrea où Philomena Lee, enceinte à seize ans et rejetée par sa famille, est placée en 1952.

Elle paie les soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance en travaillant à la  blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. À l’âge de trois ans, il lui est arraché pour être adopté par des Américains. Après avoir essayé pendant longtemps de le retrouver, Philomena y parvient grâce au journaliste Martin Sixmith, rencontré cinquante ans plus tard, qui a tiré un livre de cette extraordinaire aventure, The Lost Child of Philomena Lee (2009).

Continuer la lecture