“L’importance d’être Constant”, d’Oscar Wilde, traduit par Charles Dantzig

wilde-l-importance-d-etre-constant-charles-dantzigL’Importance d’être Constant est sans doute la plus subtile des comédies d’Oscar Wilde et la nouvelle traduction de Charles Dantzig lui rend indéniablement justice, restituant l’élégance des dialogues et la force jubilatoire des bons mots.

Jack Worthing et Algernon Moncrieff, deux jeunes dandies londoniens, sont tous les deux des adeptes du « bunburyisme ». Le néologisme est d’Algernon qui s’est inventé un ami souffreteux, un certain Bunbury, dont les maladies lui offrent opportunément l’occasion d’échapper aux obligations mondaines qu’il juge assommantes.

Si Jack est amoureux de Gwendolen, la cousine d’Algernon, Algernon ne va pas tarder à tomber amoureux de Cecily, la pupille d’Algernon. Dans ce chassé-croisé amoureux, Wilde s’éloigne des schémas dramatiques éprouvés qu’il a jusqu’alors expérimentés pour renouer avec la tradition de la comédie shakespearienne.

Continuer la lecture