“Mémoires d’outre-mer”, de Michaël Ferrier

"Mémoires d’outre-mer", de Michaël FerrierLoin du centre

Nous vivons avec la ferme conviction que la France est d’abord l’hexagone que l’on découvrait autrefois en lisant Le Tour de France de deux enfants. Certes, nous savons que ce pays est plus vaste qu’il n’en a l’air, et que de la Polynésie à l’Amérique en passant par la Réunion, il est divers à tous égards.

Nous n’en avons cependant qu’une conscience imparfaite. Peut-être est-ce là le sentiment qui animait Michaël Ferrier lorsqu’il est parti « outre-mer » sur les traces de son grand-père Maxime, un homme singulier, à part, sans doute trop rêveur et fantasque pour s’enfermer dans les murs nationaux, surtout au sortir de la guerre de 1914.

Continuer la lecture