L’envers de la crise de recrutement

La rentrée a ramené son invariable lamento sur la crise du recrutement, le manque de profs, les postes non pourvus, la crise des vocations.

Un peu de rigueur ne fait parfois pas de mal et cette crise, à y regarder de près, est moins une crise de recrutement au sens quantitatif (le nombre de candidats) qu’une crise de qualification, au sens de niveau (la qualité des candidats).

C’est tout à l’honneur de l’institution, du ministère et des présidents de jury, de maintenir une barre d’admission décente au risque de ne pas pourvoir tous les postes, qui trouveraient preneurs si l’on était moins regardant sur le niveau.

C’est tout à l’honneur des concours publics de conserver tout leur sens aux notes, mêmes basses, au risque d’indigner les esprits malveillants.

Continuer la lecture

Les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation en débat au Sénat

L'hémicycle du SénatLa mission d’information sur les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ) du Sénat a auditionné le 28 janvier 2014 :

  • • Gilles Roussel, président de la commission Formation de la Conférence des présidents d’université.
  • • Catherine Gay-Boisson, proviseure du lycée Emmanuel-Mounier à Angers.
  • • Table ronde en présence de représentants d’étudiants.

Ces auditions  sont disponibles en VOD.

Continuer la lecture

Suite des auditions publiques de la mission d’information du Sénat sur les écoles supérieures du professorat et de l’éducation le 14 janvier 2014

La mission d’information de la commission de la culture du Sénat sur les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ)  a auditionné le mardi 14 janvier :

•  Martine Jaubert, administratrice provisoire de l’ÉSPÉ de Bordeaux ;

• François Louveaux et Claude Fabre, coordonnateurs du groupe interministériel de pilotage des ÉSPÉ ;

• Patrick Rayou, professeur en sciences de l’éducation à l’université Paris VIII.

Ces auditions sont disponibles en VOD sur le site du Sénat.

Continuer la lecture

Auditions publiques de la mission d’information du Sénat sur les écoles supérieures du professorat et de l’éducation, 7 janvier 2014

L'hémicycle du SénatLa mission d’information de la commission de la culture du Sénat sur les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ)  a auditionné le mardi 7 janvier :

•  Sophie Genelot, directrice de l’Institut de recherche sur l’éducation de l’Université de Bourgogne (IREDU);

•  Antoine Prost, historien de l’éducation;

• Marie Mégard, inspectrice générale à l’inspection générale de l’Éducation nationale;

• Daniel Filâtre, recteur de l’académie de Grenoble et président du comité de suivi de la mise en place des ÉSPÉ.

 Ces auditions, diffusées en direct sur le site Internet du Sénat, sont maintenant disponibles en VOD.

Continuer la lecture

Capes de lettres : vivement 2014 ? Participez au débat !

Les modalités du Capes 2014 sont connues depuis peu (voir sur ce site la présentation des nouveaux concours de recrutement), et, comme un élève devant un texte nouveau, livrons-nous à nos premières impressions, quitte à devoir les rectifier un peu plus tard.

De prime abord, ce nouveau Capes de lettres réalise une franche évolution vers une authentique prise en compte des situations d’enseignement, sans toutefois rompre avec les exigences disciplinaires traditionnelles, ni avec une certaine histoire du concours. Le virage semble donc bien dessiné, ni trop brutal, ni vaguement incurvé. Son tracé va d’ailleurs de pair avec les contours des prochaines ESPÉ (Écoles supérieures du professorat et de l’éducation), chargées, entre autres, de préparer à ces nouvelles épreuves.

Continuer la lecture

“Emplois d’avenir professeur”

Le ministère de l’Éducation nationale précise les dispositions adoptées pour mettre en place des “emplois d’avenir professeur” réservés aux étudiants boursiers de l’enseignement supérieur.

“Les EAP ont pour ambition de faciliter l’insertion professionnelle et la promotion sociale des jeunes dans les métiers du professorat en permettant à des étudiants boursiers d’exercer pendant leurs études des fonctions d’appui éducatif rémunérées dans les écoles et les établissements scolaires, tout en bénéficiant d’une entrée progressive dans le métier. Les EAP peuvent ainsi susciter des vocations nouvelles au métier d’enseignant.” Le recrutement concerne préférentiellement des étudiants inscrits en deuxième année de licence.

Les disciplines dont les besoins particuliers de recrutement justifient la priorité d’accès aux emplois d’avenir professeur sont, pour l’enseignement du second degré, les lettres, les mathématiques, l’anglais et l’allemand.

Continuer la lecture

40 000 enseignants recrutés en 2013 : mais avec quelle formation ?

Recruter 40 000 enseignants en 2013, on peut s’en réjouir, on peut aussi s’interroger.

Ce n’est pas la finalité du recrutement qui inquiète (plus de professeurs devant les élèves), mais les conditions confuses de ce recrutement : étudiants en M1, deuxième concours au printemps, oral différé, validation définitive l’année suivante, situation précaire de non-titulaire… Annonces et rumeurs saturent la communication.

Cette hâte, aussi louable soit-elle, fait passer au second plan la formation de cette cohorte de nouveaux enseignants. Si le projet gouvernemental précise sans cesse ses objectifs quantitatifs, rien ne rassure du côté de la qualité.

Or, il faut le dire, et être entendu : former est plus urgent que recruter ; la formation doit primer sur le recrutement.

Continuer la lecture

Vincent Peillon précise son programme sur France Culture

Vincent Peillon était l’invité des Matins de France Culture jeudi 20 septembre 2012.

Parmi les sujets abordés par le ministre de l’Éducation nationale : la question de la liberté d’expression, celle de la carte scolaire, l’importance accordée à l’enseignement maternel et primaire, la simplification du “livret de compétences”, la formation des enseignants, l’annonce du recrutement de “près de 40 000 professeurs” en 2013… Continuer la lecture