« A Dangerous Method », de David Cronenberg

À qui connaît et aime l’œuvre de David Cronenberg, A Dangerous Method semble au premier abord n’avoir rien de commun avec La Mouche (1986), Crash (1995), ou A History of Violence (2005).

Pourtant ses thèmes de prédilection, la folie et la violence, y sont tout aussi présents, quoique distanciés par l’approche médicale, et plus intériorisés. Continuer la lecture

« Habemus papam », de Nanni Moretti

Exaspéré non seulement par le gouvernement de Berlusconi, mais par les dissensions et les atermoiements de la gauche italienne, Nanni Moretti s’est fait dans son pays le porte-parole de la contestation politique et sociale.

Dans Habemus papam, il remet aussi en question les institutions religieuses, comme il l’avait fait en 1985 dans La messe est finie, où il interprétait un jeune prêtre confronté à une société en pleine déconfiture, et rejoint Marco Bellocchio (L’Ora di religione, Le Sourire de ma mère, 2002) dans la provocation anticléricale. Continuer la lecture