L’âme a-t-elle un visage ? “L’Homme qui rit”, ou les métamorphoses d’un héros

Exposition : "L'homme qui rit", à la Maison de Victor HugoLa Maison de Victor Hugo, à Paris, organise une exposition autour des multiples représentations et illustrations qu’ont inspiré L’Homme qui rit, ce roman de l’exil, publié sous forme de feuilleton en 1869, qui suit le parcours d’un orphelin défiguré, à l’identité usurpée, jusqu’à sa réintégration à la Chambre des pairs d’Angleterre, où il se fait le porte-parole des miséreux.

L’exposition suit ainsi les métamorphoses du héros, Gwynplaine. Partant de dessins de Victor Hugo comme de possibles brouillons de l’imaginaire, on ouvre ensuite le livre d’images, celui des illustrations liées à la publication du roman.

Puis on relit, comme un conte raconté deux fois, son destin éclaté au travers des adaptations pour le théâtre, la bande dessinée et le cinéma. Chaque section s’appuie sur un point fort : le Footsbarn theatre, les albums de Nicolas Delestret, les films de Paul Leni et de Jean-Pierre Améris. L’exposition comporte environ deux cents œuvres et documents, dessins, manuscrits, livres, peintures, costumes, estampes, photographies et extraits de films.

 

Continuer la lecture