Le casse-tête de l’évaluation des enseignants

La question est récurrente, mais elle vient d’être réchauffée par le gouvernement au point de provoquer, le 15 décembre, un mouvement de protestation : comment évaluer de manière juste les professeurs de l’enseignement secondaire ?

Question induite elle-même par une évidence et un constat : il est nécessaire de procéder à une telle évaluation, dans l’intérêt de l’enseignant, des élèves et de l’institution, c’est là l’évidence.

Mais l’évaluation, telle qu’elle se pratique aujourd’hui et depuis une soixantaine d’années (à partir de deux notes, l’une « pédagogique », l’autre « administrative ») n’est ni adaptée ni efficace, c’est le constat.

Continuer la lecture

“Nota bene.” De l’usage de la note

Nota bene. Au prix d’un détournement lexical, l’expression peut donner une coloration latine à l’injonction banale « Note bien”, et introduire une réflexion sur la notation.

Le sujet est d’actualité puisque, parmi les causes avancées du mauvais fonctionnement de l’école française, il en est une qui revient régulièrement : l’usage précoce, immodéré et intempestif de la note, chiffrée de préférence.

Continuer la lecture