Les créations des lauréats du concours d’affiches de l’école des loisirs

l'école des loisirsÀ l’occasion de la célébration de son cinquantenaire, l’école des loisirs a proposé à ses petits et grands lecteurs un concours collectif, ouvert à toutes les classes, du 1er janvier au 31 mars 2015.

Trois questions étaient posées sur des titres publiés cette année dans six des huit clubs de lecture “Max”. Les élèves devaient également réaliser une affiche inspirée du célèbre Papillon d’André François, devenu l’emblème de la maison.

Plus de quatre cents établissements français et étrangers ont participé à cette recréation. L’ensemble des productions est tout à fait remarquable d’inventivité et de talent. Vous trouverez ici un palmarès des affiches les plus singulières.

Continuer la lecture

Concours Dis-moi dix mots 2015 : les créations des lauréats

Concours des dix mots, Imagier des dix mots : "Dis-moi dix mots que tu accueilles"La 9e édition du Concours des dix mots ouvert aux établissements secondaires en France ou à l’étranger a, cette année encore, rencontré un franc succès.

En 2014-2015, c’est l’hospitalité de la langue française qui était mise en valeur. Dis-moi dix mots s’est intéressé en effet cette année aux mots issus d’autres langues et d’autres cultures qui ont été accueillis dans l’usage du français.

Les dix mots sélectionnés étaient : amalgame, bravo, cibler, grigri, inuit(e), kermesse, kitsch, sérendipité, wiki et zénitude.

Des centaines de productions littéraires ou artistiques inspirées par ces termes ont été adressées au jury qui a sélectionné les créations que l’on trouvera ici. Qu’ils aient été retenus ou non, tous ces travaux ont permis une réflexion sur la langue particulièrement inventive et ludique qui pourra se prolonger dans la prochaine session du concours dont la thématique sera annoncée en juin.

Continuer la lecture

Les Français et la lecture : une enquête du CNL

Les Français et la lecture, une enquête du Centre national du livreLe Centre national du livre a commandé à l’institut Ipsos une enquête sur les pratiques actuelles des Français en termes de livre et de lecture.

L’objectif était de comprendre leur rapport au livre et à la lecture à travers l’analyse de leurs pratiques, de leurs perceptions et de leurs sources de prescription afin d’identifier les freins et les leviers de la lecture.

Les résultats de l’enquête sont déclinés en six rubriques : Les Français lisent-ils ? Comment deviennent-ils lecteurs ? Quelles sont leurs pratiques de lecture ? Où et comment se procurent-ils leurs livres ? Pourquoi lisent-ils ? Pourquoi ne lisent-ils pas plus ?

 

Continuer la lecture

La morale républicaine à l’école : des principes à la réalité

Ministère de l'Éducation nationale

La conférence de presse du 22 janvier 2015 de Najat Vallaud-Belkacem aurait dû être en principe celle des vœux pieux à la communauté éducative. Mais l’actualité s’est invitée avec cruauté, appelant plus que de simples paroles de circonstances. La ministre de l’Éducation nationale n’avait donc pas le droit à l’erreur en des temps où la parole politique forte devient une impérieuse nécessité.

Il apparaissait ainsi essentiel de revenir honnêtement sur la difficulté de réguler les échanges sur les événements tragiques encore omniprésents dans la mémoire collective.

Par là même, on peut savoir gré à la ministre de pointer du doigt les points de vue déviants exprimés par certains élèves endoctrinés par des discours-slogans et vulnérables aux théories fumeuses circulant sur la Toile.

L’éducation aux médias apparaît de fait pour Najat Vallaud-Belkacem comme la première clef pédagogique pour combattre les tentations obscurantistes. On ne peut que lui donner raison tout en rappelant que la presse a perdu du poids dans la circulation des idées et que le premier chantier à réinvestir reste l’appropriation du texte par les élèves. Pas simplement la « une » ou le titre choc, mais le texte, soit un énoncé susceptible de déployer ses réseaux de signification. En ce sens, très concrètement, la Semaine de la presse ne justifie-t-elle pas de redevenir une obligation pédagogique citoyenne – et ce dès les plus petites classes ?

Continuer la lecture

Le Salon de Montreuil : le temple des livres de jeunesse

Salon du livre et de la presse jeunesse 2014Il n’y a pas eu de coups de canon le 26 novembre 2014 pour l’inauguration de la trentième année du Salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ). Ici, dès le départ, il va de soi en effet que ce ne sont que les mots de l’imaginaire qui tonnent et font office de sésame laissant en son seuil les maux réels et les déflagrations de l’actualité.

Depuis sa création, le succès du « Salon » est allé grandissant, validant l’idée maintenant largement partagée que l’édition « jeunesse » demeure très certainement l’avenir de l’édition en général, qu’il s’agisse du livre ou de la presse.

On comprend dès lors combien ce rendez-vous annuel constitue un lieu de rencontre inter-catégoriel incontournable où chacun – éditeur, auteur, professeur, documentaliste, bibliothécaire, libraire et lecteur – pourra partager avec chacun de ses partenaires son goût pour la « transmission ».

 

Continuer la lecture

Toutes les dédicaces des auteurs de l’école des loisirs et de Rue de Sèvres au Salon du livre et de la presse jeunesse, du 26 novembre au 1er décembre 2014

Les quarante ans de la librairie Chantelivre

Librairie Chantelivre

Un dimanche où l’on chante les livres

Première librairie de France spécialisée jeunesse, la librairie Chantelivre a fêté ses quarante ans le dimanche 21 septembre 2014. Ouvrant ses portes à deux pas du métro Sèvres-Babylone, l’endroit demeure un temple reconnu de la littérature de jeunesse.

Comme on le sait, la librairie est adossée à la maison d’édition l’école des loisirs ; celle-là même qui a permis, entre autres, à Stéphanie Blake, Malika Ferdjoukh, Michel Gay ou encore Anaïs Vaugelade de conquérir un lectorat enthousiaste à l’idée que l’on écrive pour lui sans le prendre pour un bienheureux innocent.

Dans ce quartier traditionnellement dédié à l’édition, la librairie absorbe naturellement le chaland cultivé. Néanmoins, elle ne saurait être résumée à cette position stratégique au cœur de la cité. En effet, et ce fut tout l’objet de cette journée d’anniversaire, son objectif demeure de faire partager les livres, de constituer, au sens strict comme au figuré, un lieu de passage vers eux, vivants piliers délurés et animés qui vont droit au cœur de la prime enfance et de la jeunesse.

Continuer la lecture