« Quatre-vingt-treize », de Gilles Kepel

Les dramatiques événements qui se sont produits récemment à Montauban et à Toulouse jettent une lumière particulière  sur le dernier livre de Gilles Kepel, un de nos meilleurs spécialistes de l’islam.

L’ouvrage n’a rien de conjoncturel, ni de politique – encore moins de polémique – mais il apporte un éclairage saisissant sur les bouleversements liés à la présence de la population musulmane sur le territoire national. Même si le rodéo sanglant de Mohamed Merah relève plus du fanatisme ou de la démence que de problèmes d’intégration. Continuer la lecture