L’apprentissage de l’oral dans le cadre de l’enseignement du français au collège

oralLa question de la pratique de l’oral dans le cadre du « cours » de français justifie d’être à nouveau posée.

En effet, pour nombre de collègues, la discipline « français » reste d’abord focalisée sur l’écrit, qu’il s’agisse de produire individuellement des énoncés écrits ou de traiter des exercices liés à l’apprentissage de la langue. Néanmoins, l’observation de classes de collège « en situation » fait apparaître que ce qui domine paradoxalement ce sont bien les temps d’expression orale.

On serait même tenté de dire qu’on parle beaucoup en cours de français, parfois à raison, parfois à tort et à travers. Combien de séances ne s’apparentent-elles pas ainsi à des phases quasi exclusives d’oralisation autour d’un texte ? Ce qui peut d’ailleurs devenir problématique du point de vue de la gestion de classe.

Continuer la lecture