Réfugiés de partout et de nulle part. – Quand tout le reste n’est que littérature

Julien Clerc, ambassadeur de bonne volonté auprès du Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies

Julien Clerc, ambassadeur de bonne volonté auprès du Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies

Julien Clerc, une voix pour les droits

Julien Clerc reste avant tout un chanteur populaire. Compositeur de qualité, il a su s’adjoindre les services d’auteurs aussi réputés que Jean-Loup Dabadie pour « L’assassin assassiné » (1980) ou Étienne Roda-Gil pour « Utile » (1992).

Toutefois, comme ces deux titres en témoignent, cet adepte des chansons à texte ne rechigne pas à se servir de son micro pour exprimer des idées fortes. Si « L’assassin assassiné » renvoyait au thème de la peine de mort et « Utile » à celui de la liberté d’expression, une troisième chanson justifie d’être redécouverte en ces temps déraisonnables de migrations forcées.

Il s’agit bien entendu de « Réfugié », daté de 2012, un des chefs-d’œuvre lyriques de l’ambassadeur de bonne volonté du HCR.

Continuer la lecture

Anatomie d’un mensonge : «L’Imposteur», de Javier Cercas

"L'Imposteur", de Javier CercasEn mai 2005, alors que le Premier ministre espagnol doit pour la première fois assister à la commémoration de la libération des camps, un scandale éclate. Enric Marco, président de l’Amicale de Mauthausen, révèle que, contrairement à ce qu’il avait affirmé, il n’a jamais été déporté à Flossenbürg.

Il a menti sur cet aspect essentiel de son passé, mais sur d’autres, aussi. L’effet est ravageur. C’est sur cet événement que Javier Cercas revient dans L’Imposteur.

Le romancier espagnol, auteur des Soldats de Salamine et de Anatomie d’un instant s’intéresse aux ambiguïtés de l’Histoire.

Il met en relief sa complexité, ses paradoxes, n’hésitant pas à heurter une certaine bonne conscience et à se confronter lui-même au danger de son entreprise.

Continuer la lecture

Les nouveaux emplois du temps du collège à la rentrée 2016

Les nouveaux emplois du temps du collège à la rentrée 2016Le 10 avril 2015, le Conseil supérieur de l’éducation a adopté à une large majorité (51 pour, 25 contre, 1 abstention) la réforme du collège.

L’objectif est de “renforcer l’acquisition des savoirs fondamentaux en combinant des apprentissages théoriques et pratiques, à travers un nouveau socle et des programmes pensés pour garantir la maîtrise du français, des mathématiques, de l’histoire ; une grille horaire qui ne pénalise aucune matière ; et enfin des nouvelles pratiques pédagogiques, à travers les enseignements pratiques interdisciplinaires, pour que les élèves s’approprient mieux les connaissances.”

Les spécificités de chaque élève sont prise en compte, “pour permettre à chacun de réussir, à travers un accompagnement personnalisé de 3 heures en 6e, et d’au moins une heure en 5e, 4e, 3e. Des heures pour le travail en groupes à effectifs réduits et des interventions conjointes de plusieurs enseignants sont garanties : ainsi pour un établissement de 500 élèves, ce sont 60 heures qui y sont dédiées. La réforme s’accompagne à cet effet de 4 000 équivalents temps plein”.

L’apprentissage des langues vivantes est renforcé avec l’enseignement de la LV1 dès le CP et de la LV2 dès la 5e.” Au total, ce sont 54 heures supplémentaires qui sont consacrées à l’ensemble de la LV2 sur l’ensemble de la scolarité au collège.”

Les nouveaux emplois du temps adoptés pour le collège à la rentrée 2016 sont les suivants :

Continuer la lecture

Lire et étudier «Ceux de 14». Hommage à Maurice Genevoix, cent ans après

Maurice Genevoix, "Ceux de 14"Voilà cent ans, Maurice Genevoix, jeune officier d’infanterie de 23 ans, parti en campagne contre l’Allemagne dès août 1914, connaissait aux Éparges une expérience combattante douloureuse à plusieurs titres.

Ayant pourtant été témoin à plusieurs reprises de la mort reçue et donnée, de l’épreuve du feu au plus fort de batailles et d’offensives meurtrières, il est engagé en février 1915 avec le 106e RI de Chalons, au sud-est de Verdun, dans de terribles conditions. Le piton des Éparges et son point X se trouvent aux mains des troupes allemandes.

À l’est, la plaine de la Woëvre, à l’ouest, l’organisation défensive française. Pour les Allemands, il s’agissait de pouvoir couper les communications françaises et étouffer Verdun ; pour les Français, de réduire le saillant allemand.

Continuer la lecture

L’Institut français au Salon du livre de Paris

Programme de l'Institut français au Salon du livre de ParisPendant toute la durée du Salon du livre de Paris, l’Institut français (espace P68) propose à des créateurs venus du monde entier de dialoguer avec des artistes, des chercheurs et des écrivains français.

Cette programmation, rigoureuse et éclectique, reflète l’identité de l’Institut français, son inscription au cœur du dialogue des cultures.

À travers ces conversations, l’Institut français souhaite enrichir le débat public et proposer des points de vues inédits sur l’actualité de la création et les grands enjeux de société, en lien étroit avec les invités d’honneur de l’édition 2015.

Continuer la lecture

“Les Événements”, de Jean Rolin – le monde en concentré, la guerre civile en France

"Les Événements", de Jean RolinUne voiture fonce à contresens sur un boulevard de Sébastopol jonché de débris divers. Puis elle emprunte la route qui mène vers Orléans, à travers des paysages de fin d’hiver parfois déserts, parfois occupés par des hommes en arme. Que se passe-t-il au juste ? Et surtout pourquoi ? On l’ignore et on ne le saura jamais, même quand le narrateur sera arrivé dans la région de Marseille.

Le récit du narrateur est d’ailleurs doublé par celui d’un autre narrateur, ou de l’auteur, commentant ce qu’on vient de lire, le mettant à distance, en un présent qui ressemble à celui du théâtre, quand le metteur en scène donne des indications scéniques ou commente le travail des acteurs. Les Événements sont une fiction, et cela vaut mieux.

Le roman raconte une guerre civile en France, de nos jours. Mais comme l’auteur se nomme Jean Rolin, qu’il a écrit L’Enlèvement de Britney Spears, Ormuz et quelques autres romans plutôt drôles, on sait ou se doute que le ton en sera moins grave qu’on ne pourrait le craindre.

Continuer la lecture

Rétrospective Tomi Ungerer au Drawing Center de New York

"Eat", affiche de Tomi Ungerer contre l'intervention américaine au Viêt-nam (1967)

“Eat”, affiche de Tomi Ungerer contre l’intervention américaine au Viêt-nam (1967)

Du 16 janvier au 22 mars, le Drawing Center de New York consacre une grande rétrospective, “All In One”, à l’ensemble des dessins satiriques de Tomi Ungerer, qui vécut aux États-Unis de 1957 à 1971 et en fit une critique sociale et politique sans concessions.

L’exposition révèle la très grand diversité des talents du dessinateur alsacien, des dessins d’enfance réunis plus tard dans le recueil À la guerre comme à la guerre (l’école des loisirs, 2002), aux collaborations avec la presse la plus prestigieuse (Esquire, Life, The New York Times…) et aux premiers albums pour enfants (Les Mellops font de l’avion, Les Trois Brigands), des campagnes publicitaires à la critique virulente de la société américaine (The Party) et de son engagement contre la guerre du Viêt-nam, jusqu’aux dessins érotiques à dominante humoristique.

On trouvera ci-dessous une sélection très suggestive des articles de presse suscités par cet événement majeur.

Continuer la lecture

Des clés pour améliorer le climat scolaire. Entretien avec Caroline Veltcheff

La réseau Climat scolaire

Le réseau Climat scolaire

Caroline Veltcheff a été professeur et IPR-IA de Lettres. Puis elle a travaillé comme IPR Établissement et vie scolaire et a coordonné les dispositifs d’éducation prioritaire pour l’académie de Versailles.

Depuis trois ans, elle fait partie de l’équipe qui, autour d’Éric Debarbieux, met en place des actions à l’échelle nationale pour prévenir les violences scolaires.

Elle a monté le site Climat scolaire dans lequel interviennent des réseaux de partenaires très divers du système éducatif.

Les récents événements et l’accent mis sur le rôle de l’école nous ont amené à l’interroger. Un essai récemment paru, auquel elle a collaboré L’Évaluation en collège et lycée, peut éclairer pour partie les enjeux actuels.

Continuer la lecture