“Amour”, de Michael Haneke

Après avoir remporté la Palme d’or pour la seconde fois au dernier festival de Cannes avec Amour, Michael Haneke se voit proposé par l’Autriche aux Oscars pour février 2013. Quel parcours pour ce cinéaste des extrêmes, qui met toujours si mal à l’aise !

Qu’il traite, dans des fresques historiques, du racisme, du nazisme (Le Ruban blanc) ou des avatars du colonialisme dans la vie quotidienne (Caché), il teste toujours les limites de la tolérance du public, qu’il confronte à tous les types de violence, depuis les agressions physiques jusqu’aux formes les plus vicieuses de la manipulation.

Continuer la lecture