Un roman à faire tourner les tables

LECTURE ACCOMPAGNÉE. La Capucine de Marie Desplechin peut s’inscrire dans l’axe « Regarder le monde, inventer des mondes », dans la partie « La fiction pour interroger le réel ». Son personnage de Louise, treize ans, éclaire sur cette fin de siècle où les femmes sont toujours considérées comme mineures et prépare les quatrième aux grands romans du XIXe abordés en seconde.

Par Antony Soron, I Sorbonne Université

Continuer la lecture