“La Nostalgie des buffets de gare”, de Benoît Duteurtre

"La Nostalgie des buffets de gare", de Benoît DuteurtreRupture de charge

Benoît Duteurtre est un romancier prolixe (prix Médicis 2001 pour Le Voyage en France, Gallimard), par ailleurs critique musical et producteur sur France Musique (Étonnez-moi, Benoît, le samedi, émission consacrée à l’opérette et à la musique légère).

Vous connaissez sa voix, sans  le savoir peut-être : c’est lui qui commente chaque premier de l’an sur France 2 le traditionnel Neujahrskonzert donné au Musikverein de Vienne.

Le voilà qui signe un bref essai, fort d’une centaine de pages, La Nostalgie des buffets de gare, dans la collection « Manuels Payot ». Rien de très littéraire dans cette entreprise, à première vue. Il n’en reste pas moins qu’il y est avant tout question de langage, de vocabulaire. Et puisque nous parlons d’« entreprise » : l’auteur, plutôt que de s’appesantir sur la « nostalgie » qui peut-être leste son titre (le mot sent le vieux ronchon, ce que n’est pas l’alerte Benoît Duteurtre), l’auteur donc s’intéresse à cette entreprise emblématique qu’est la SNCF, ou du moins ce qu’il en reste après trente ans de gestion libérale d’un service public lancé à grande vitesse vers l’horizon d’une rentabilité qui – tel le soleil sur l’horizon justement – à jamais se dérobe.

Continuer la lecture