“La Grande Guerre des écrivains”, textes choisis et présentés par Antoine Compagnon

Antoine Compagnon, "La Grande Guerre des écrivains"Le sujet s’y prête, en raison évidemment de la commémoration du centenaire, mais aussi de l’abondance de la production, car, ainsi que l’écrit Antoine Compagnon dans sa préface : « Aucun événement historique, ni règne, ni conflit, ni révolution, n’a déchaîné autant de littérature que la Première Guerre mondiale. »

Et l’auteur de l’anthologie ajoute, quitte à risquer le blasphème : « Grande, elle l’est rien que par les tonnes de papier qui furent noircies durant ses quatre années et plus … »

Cet enrichissement inattendu de notre patrimoine littéraire aurait presque pour conséquence de faire oublier l’étendue du carnage, ce qu’un seul chiffre, donné en début, suffit à rappeler : « 27 000 soldats français [tués] pour la seule journée du 22 août [1914]. »

Continuer la lecture

14-18. Écrire la guerre

L'École des lettres, "14-18. Écrire la guerre"La Première Guerre mondiale est au programme de l’École des lettres.

Labellisé par la Mission du Centenaire, ce numéro propose plusieurs angles d’approche pour explorer un immense champ de lecture, des romans et récits écrits au cœur même du conflit à ceux qui, de nos jours, interrogent encore le cataclysme.

Ce dossier prolonge une série d’études de l’École des lettres sur la littérature et la guerre rassemblées ici.

Il sera régulièrement augmenté de contributions liées aux recherches suscitées par la commémoration du conflit.

Continuer la lecture