Disparition de François Cavanna, journaliste, écrivain, traducteur

"Crasse-Tignasse", d'Heinrich Hoffmann, adapté par François Cavada, l'école des loisirs, 1979Le journaliste et écrivain François Cavanna est mort le mercredi 29 janvier à l’âge de 90 ans.  Né à Nogent-sur-Marne en 1923, de père italien et de mère nivernaise, il décroche son certificat d’études à douze ans, puis, ayant passé avec succès le concours des Postes, commence à travailler à seize ans.

La guerre et l’Occupation l’arrachent à cet avenir trop prévu. Il exerce divers métiers manuels avant d’être déporté par le STO. Au lendemain de la guerre, il se lance dans le dessin humoristique.

Cofondateur du journal Hara-Kiri, qui devint Charlie Hebdo après l’interdiction dont avait été frappé le magazine satirique en 1970, romancier – Les Russkoffs, prix Interallié 1979, Les Ritals, Maria, Lune de miel –, il fut aussi le traducteur inspiré de deux grands classiques de la littérature de jeunesse : Crasse-Tignasse (Der Struwwelpeter, du docteur Heinrich Hoffmann (1845), et Max et Moritz, de Wilhelm Busch (1865).

.

"Crasse-Tignasse", du Dr Heinrich Hoffmann, adapté de l'allemand par François Cavanna, l'école des loisirs, 1979

Crasse-Tignasse ou histoires cocasses et drôles d’images, du Dr Heinrich Hoffmann, adapté de l’allemand par François Cavanna, l’école des loisirs, 1979.

« Depuis plus d’un siècle et demi, le Struwwelpeter est peut-être le livre pour petits enfants le plus célèbre du monde. J’ai essayé de le traduire aussi fidèlement que possible, en me pliant au rythme désinvolte de ses vers sans prétention. La “cruauté”, parfois brutale, des histoires, leur moralisme simplet, surprendront les parents d’aujourd’hui. Les enfants en raffolent, et plus c’est cruel, plus ils en redemandent. Tirez la conclusion qu’il vous plaira !”…………..François Cavanna

.

"Max et Moritz avec Claque-du-bec", de Wilhelm Busch, adapté par François Cavanna, l'école des loisirs, 2012

 

Max et Moritz avec Claque-du-bec, de Wilhelm Busch, adapté de l’allemand par François Cavanna, l’école des loisirs, 2012.

“Mon premier contact avec Wilhelm Busch a été un de ces chocs de haut plaisir comme il s’en produit tout au plus quelques dizaines au long d’une vie. Les petites choses que Busch déroule sous ses dessins sont toujours en vers. Vers de mirliton, mais il en est du mirliton comme de la plume à dessin : selon que les doigts sont raides ou agiles, l’esprit lourd ou délié, le griffonnage sera pataud ou génial, la musiquette aussi.”

François Cavanna

 

 

 

La dernière histoire de “Crasse-Tignasse”, Robert qui vole…

"L'histoire de Robert qui vole", dernière histoire de "Crasse-Tignasse", adaptée par François Cavanna, l'école des loisirs, 1979

“L’histoire de Robert qui vole”, dernière histoire de “Crasse-Tignasse”, d’Heinrich Hoffmann, adaptée par François Cavanna, l’école des loisirs, 1979

.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *