“Au revoir là-haut”, de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, adapté en bande dessinée aux éditions Rue de Sèvres

Pierre Lemaitre, "Au revoir là-haut"Le roman de Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut, prix Goncourt 2013 et prix du roman France Télévision, sera adapté en bande dessinée par Christian De Metter pour les éditions Rue de Sèvres en 2015.

Pierre Lemaitre participera à l’élaboration du scénario.

«Pour un romancier, voir ses personnages devenir des héros de bande dessinée est un vrai bonheur. Je le souhaite à tous mes confrères. La BD n’est pas ma culture à l’origine, mais j’aime beaucoup cette idée, d’autant qu’elle me permet de travailler avec Christian De Metter. La BD sera fidèle au livre et à l’histoire, mais la narration sera nécessairement resserrée. Ce travail très particulier m’intéresse beaucoup», a déclaré Pierre Lemaitre à l’AFP.

.

Au revoir là-haut – publié chez Albin-Michel – est le roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’Armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l’abomination érigée en vertu.

En novembre 1918, deux rescapés des tranchées, Albert Maillard, modeste comptable, et Édouard Péricourt, dessinateur de talent issu de la haute bourgeoisie industrielle, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie spectaculaire et amorale. « Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d’avantages, même après. »

Bernard Pivot, l’un des jurés du prix  Goncourt, a vanté chez Pierre Lemaitre « le mélange d’une écriture très cinématographique» dans ce « roman populaire, dans le bon sens du terme ». Pierre Lemaitre « écrit à la fois lentement et vite, parce qu’il prend son temps pour raconter un geste ou une action mais avec des mots fulgurants », avait-il ajouté lors de l’annonce du prix.

 

• Suivre l’actualité des éditions Rue de Sèvres sur Facebook.

• Portrait de Pierre Lemaitre dans “le Monde”, par Macha Séry.

• “L’École des lettres” consacrera un dossier à la transposition du roman de Pierre Lemaitre en bande dessinée par Christian De Metter.

Le scénario dans tous ses états – roman, BD, cinéma, télé, jeu vidéo, transmédia : neuf auteurs parlent de leur travail de scénariste, un numéro de “l’École des lettres”.

 

.

Print Friendly, PDF & Email

1 réflexion sur « “Au revoir là-haut”, de Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013, adapté en bande dessinée aux éditions Rue de Sèvres »

  1. A ce rythme là (celui des adaptations de la littérature en BD), il devient plus qu’urgent de prévoir colloques et/ou formations “en didactique” sur le sujet.
    Les professeurs de lettres (collège / lycée) doivent désormais intégrer dans leur pratique le possible rapprochement entre oeuvre “source” et adaptation “graphique”. C’est un chantier intéressant et certainement fructueux alors que les élèves sont de plus en plus “peuplés” d’images. Toutefois, il s’agit de recourir à des méthodes d’apprentissage qui conservent la priorité au texte, mettant en perspective l’idée selon laquelle l’auteur de BD est d’abord le lecteur d’un texte. Et que par là même, il reste fondamental que l’élève le reste prioritairement lui aussi.
    Antony Soron
    ESPE Paris Sorbonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *