“La bibliothèque est une affaire publique”, lettre ouverte de l’Association des bibliothécaires de France

Association des bibliothécaires de FranceL’Association des bibliothécaires de France (ABF), qui regroupe des professionnels de tous types d’établissements, rend publique ce 23 février une Lettre ouverte aux candidats aux élections municipales. L’Association y rappelle que “La bibliothèque est une affaire publique“, titre du manifeste qu’elle avait rédigé à l’occasion des élections présidentielles en mars 2012 et que l’on trouvera ci-dessous.

 

La lettre ouverte (23 février 2014)

Lettre ouverte
aux candidats aux élections municipales

 

Madame, Monsieur,

À l’occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, l’Association des bibliothécaires de France (ABF) vous rappelle que “la bibliothèque est une affaire publique”. C’est pourquoi l’ABF vous invite à intégrer la bibliothèque municipale ou intercommunale dans votre profession de foi et à en faire un élément de votre politique.

Comment ? En vous inspirant de notre manifeste “La bibliothèque une affaire publique !”

Conscients du contexte actuel (crise financière, chômage, fragmentation de la société) ainsi que des évolutions sociales, nous, bibliothécaires, pensons que dans de nombreux domaines, la bibliothèque peut être un élément clé de votre politique, concret et visible pour les citoyens.
La bibliothèque municipale ou intercommunale :

  • constitue un espace public irremplaçable pour faire société et être un lieu de construction du citoyen ;
  • est présente dans la ville et sur Internet ;
  • contribue à l’éducation au numérique, procure des ressources et des services numériques à la population ;
  • joue un rôle essentiel dans l’appropriation de la culture, de la connaissance et de l’information ;
  • participe à la formation tout au long de la vie.

 

Vous souhaitez proposer à la population des services répondant aux grands enjeux de notre société ?
Capable de fidéliser jusqu’à 25% de la population d’un territoire et de rendre des services au plus grand nombre, la bibliothèque municipale ou intercommunale est un échelon fondamental pour l’égalité territoriale, la citoyenneté et le développement économique du territoire. Outil majeur de la politique culturelle de la ville, elle est également l’un des garants de la cohésion sociale.

En inscrivant la bibliothèque dans votre programme politique, vous vous engagez à ce que la bibliothèque puisse mener à bien ses missions, en la dotant des moyens humains, techniques, et financiers nécessaires à son bon fonctionnement.

C’est pourquoi nous vous encourageons à faire émerger des projets dans lesquels elle pourra bénéficier d’économies d’échelles : par exemple en mettant en réseau des équipements à l’échelle intercommunale pour étendre et mutualiser les services à la population, ou en l’inscrivant dans un équipement regroupant d’autres services.

En tant que professionnels des bibliothèques, nous sommes actuellement mobilisés par les implications de l’aménagement des rythmes scolaires en bibliothèque, l’élargissement des horaires d’ouverture, les restrictions budgétaires, la pluralité de l’offre de ressources et de services en bibliothèque, l’accès au savoir ainsi que l’accessibilité physique et numérique de la bibliothèque, notamment pour les personnes souffrant de handicap ou empêchées pour diverses raisons de se rendre sur place.

Sur tous ces points, nous avons des solutions. Et sommes prêts à vous aider à inscrire la bibliothèque sur votre programme politique : contactez-nous.

L’Association des bibliothécaires de France

 

Le Manifeste (mars 2012)

La bibliothèque est une affaire publique

À l’occasion des élections présidentielle et législatives, l’Association des bibliothécaires de France prend l’initiative de porter à la connaissance du public et des responsables politiques à tous les niveaux de l’organisation territoriale et nationale son manifeste du 2 mars 2012 qui, sous le titre
« La bibliothèque est une affaire publique », affirme la place des bibliothèques et médiathèques dans les politiques publiques.

Se référant au contexte de la crise financière, des évolutions sociales et des modes de vie et de la révolution numérique, ce manifeste :

  • rappelle que les bibliothèques sont partout, y compris sur Internet ;
  • montre qu’elles participent à la révolution numérique en cours ;
  • jouent un rôle essentiel dans l’appropriation de la culture, de la connaissance et de l’information, dans la formation tout au long de la vie, dans le débat citoyen ;
  • constituent des espaces publics irremplaçables pour faire société dans la vie d’aujourd’hui.

Le manifeste rappelle enfin les responsabilités respectives de l’Etat, du législateur, des collectivités territoriales, des établissements d’enseignement, hospitaliers, pénitentiaire.

.

• « La bibliothèque, une affaire publique » est aussi le thème du congrès  de l’ABF qui s’est tenu à Montreuil du 7 au 9 juin 2012.

• Recommandations de l’ABF concernant l’application pour les bibliothèques du décret réformant les rythmes scolaires

• L’Association des bibliothécaires de France s’oppose aux tentatives de censure des bibliothèques publiques.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *