Un roman à faire tourner les tables

LECTURE ACCOMPAGNÉE. La Capucine de Marie Desplechin peut s’inscrire dans l’axe « Regarder le monde, inventer des mondes », dans la partie « La fiction pour interroger le réel ». Son personnage de Louise, treize ans, éclaire sur cette fin de siècle où les femmes sont toujours considérées comme mineures et prépare les quatrième aux grands romans du XIXe abordés en seconde.

Par Antony Soron, I Sorbonne Université

Continuer la lecture

Un caillou en or

SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE. Un caillou dans la poche de Marie Chartres (l’école des loisirs) ouvre à des éclairages variés, de la sixième à la quatrième. Rencontrer son contraire, s’ouvrir au monde, regarder son monde avec un oeil neuf.

Par Yves Lucas, professeur de lettres

Continuer la lecture

Enfiler les gants

ROMANS DE LA RENTRÉE. Continuant avec La Fille qu’on appelle (Éditions de Minuit, en librairie le 2 septembre) à creuser le pouvoir des riches sur les plus vulnérables, Tanguy Viel oppose un duo père-fille au maire d’une cité bretonne. La fille, mannequin, vient chercher un toit chez son père boxeur. Ils se portent secours dans ce roman qui joue sur les changements de places et manie composition et dialogues comme dans un film noir.

Par Norbert Czarny, professeur de lettres et critique littéraire.

 

Continuer la lecture

Les trois premiers romans de Michel Tournier

De récentes parutions (Romans suivis de Le Vent Paraclet dans la « Bibliothèque de la Pléiade » en 2017, Dictionnaire Michel Tournier, chez Honoré Champion en 2019) nous ont confirmé dans le sentiment généralement admis aujourd’hui que Michel Tournier, disparu il y a juste cinq ans, est devenu un classique de la littérature.

Par le nombre de ses lecteurs et l’importance de ses tirages, en France et à l’étranger, mais aussi par la richesse et la profondeur d’une œuvre qui semble avoir vocation à susciter l’analyse et le commentaire.

Continuer la lecture

« Histoires de la nuit », de Laurent Mauvignier : un conte de nos temps obscurs

Disons-le d’emblée, ce roman est l’un des plus puissants de la rentrée automnale.

Histoires de la nuit se déroule en une soirée, en un lieu, et l’action principale se résume en peu de mots : un trio mal intentionné pénètre dans un hameau et terrorise ses rares habitants. Au terme de cette épreuve, le sang coulera. C’est un thriller, un livre qu’on ne lâche pas avant de l’avoir lu jusqu’au bout, mais c’est aussi et surtout un roman de Laurent Mauvignier, dont on retrouve l’écriture, les thématiques et des noms désormais familiers. Continuer la lecture

Le long chemin de Jeff

Qui est Joseph Kessel ? Question étonnante en apparence : le collégien ou le professeur dira l’auteur du Lion, du Petit âne blanc, présents dans ces volumes de la « Pléiade ». Et parfois, si le collégien a étudié avant nos années, celui d’Une balle perdue, roman sur les émeutes de Barcelone en 1934, et sur la vieille opposition entre Catalogne et Castille. Le passionné des années folles songera au noctambule, flambeur, séducteur, passant ses nuits à Montmartre avec tout ce que Paris compte de personnalités plus ou moins fréquentables.

Sur le plan politique, il n’est pas très regardant non plus : Carbuccia, Suarez, Béraud… ils deviennent bien encombrants quand au milieu des années, ils prennent un virage serré à l’extrême-droite. Ils étaient de grands amis, Kessel s’éloigne.

Continuer la lecture

« De l’autre côté du pont », de Padma Venkatraman ou le courage des laissés pour compte

• « De l’autre côté du pont », de Padma VenkatramanComment réagir aux violences du père (Appa) qui tous les soirs rentre ivre et s’en prend à la douce Amma, la mère ? Un soir il va même jusqu’à lui casser le bras. Viji, onze ans, assiste impuissante aux colères de son père jusqu’au jour où il s’en prend à Rukku, sa sœur aînée. Rukku souffre d’une déficience mentale et Viji ne saurait accepter qu’on s’en prenne à elle.

Comprenant que leur mère ne trouvera jamais le courage de s’opposer à son mari, elle décide de fuir avec Rukku et de gagner la grande ville la plus proche Chennai – anciennement Madras, dans le sud de l’Inde.

Continuer la lecture