Un roman à faire tourner les tables

LECTURE ACCOMPAGNÉE. La Capucine de Marie Desplechin peut s’inscrire dans l’axe « Regarder le monde, inventer des mondes », dans la partie « La fiction pour interroger le réel ». Son personnage de Louise, treize ans, éclaire sur cette fin de siècle où les femmes sont toujours considérées comme mineures et prépare les quatrième aux grands romans du XIXe abordés en seconde.

Par Antony Soron, I Sorbonne Université

Continuer la lecture

Un caillou en or

SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE. Un caillou dans la poche de Marie Chartres (l’école des loisirs) ouvre à des éclairages variés, de la sixième à la quatrième. Rencontrer son contraire, s’ouvrir au monde, regarder son monde avec un oeil neuf.

Par Yves Lucas, professeur de lettres

Continuer la lecture

Vers les îles en tapis volant

RENTRÉE LITTÉRAIRE. Patrick Deville est hypermnésique. Alors il écrit, il classe, il voyage et relate. Dans Fenua, il part en Polynésie. Dans Le tapis volant de Patrick Deville, il répond à la journaliste et éditrice Pascaline David sur son parcours, ses carnets, les écrivains voyageurs qui le fascinent… Aussi précis que passionnant.

Par Norbert Czarny

Continuer la lecture

Pass rentrée

(Photo by Ronan Houssin / NurPhoto / NurPhoto via AFP)

Politiques éducatives. Deuxième rentrée sous le signe du Covid19, 2021-2022 se présente sous de meilleurs auspices grâce à la vaccination, a soutenu Jean-Michel Blanquer lors de sa conférence de presse de rentrée le 26 août. Augmentations pour les enseignants en début de carrière, pass sport et culture, le ministre de l’Éducation a également insisté sur le plan lecture et la pratique sportive.

Par Ingrid Merckx

Continuer la lecture

Sur la planète d’Arthur Rimbaud

POÉSIE. Difficile d’écrire quelque chose d’original autour d’un des rares poètes à figurer sur des tee-shirts. Jean Rouaud s’attaque au mythe dans La Constellation Rimbaud en faisant le tour de ses voyages, de ses amis, de sa famille et de quelques vers aussi.

Par Alain Beretta

Continuer la lecture

Séquence « 0 » de littérature pour la rentrée

Quel sujet initier d’emblée afin de fédérer l’attention des élèves ? Déclinable sur trois heures, Lire est le propre de l’homme, de l’école des loisirs, reste exploitable de la sixième à la première, en fonction de la modalité pédagogique et des textes de référence retenus.

Par Antony Soron, maître de conférences, agrégé de lettres, formateur à l’INSPÉ Sorbonne-Université.

Continuer la lecture

Enfiler les gants

ROMANS DE LA RENTRÉE. Continuant avec La Fille qu’on appelle (Éditions de Minuit, en librairie le 2 septembre) à creuser le pouvoir des riches sur les plus vulnérables, Tanguy Viel oppose un duo père-fille au maire d’une cité bretonne. La fille, mannequin, vient chercher un toit chez son père boxeur. Ils se portent secours dans ce roman qui joue sur les changements de places et manie composition et dialogues comme dans un film noir.

Par Norbert Czarny, professeur de lettres et critique littéraire.

 

Continuer la lecture