L’École des loisirs et Rue de Sèvres au Salon du livre de jeunesse

Le Salon du livre et de la presse jeunesse se déroule du 2 au 7 décembre à Montreuil. Vous pourrez y rencontrer de nombreux auteurs et illustrateurs ainsi que les responsables des collections.

Ainsi que l’écrivent les responsables du Salon qui ont décidé de maintenir cette manifestation, “La culture et la littérature jeunesse sont des biens précieux qui aident à éclairer le monde, à faire grandir nos enfants. La littérature jeunesse raconte des histoires qui permettent aux enfants et aux jeunes de se comprendre, d’apprendre l’autre, mais aussi de se confronter aux peurs, d’apporter des réponses aux multiples interrogations qui les traversent. ”

 

2-7 décembre 2015 : Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis

Continuer la lecture

La Marseillaise

Manuscrit de la "Marseillaise", de Rouget de Lisle

Manuscrit de la “Marseillaise”, de Rouget de Lisle

En janvier, après les attentats, lors de la grande manifestation qui nous a rassemblés sur l’avenue de la République, les riverains avaient sorti leur sono et, de balcon en balcon, à intervalle plus ou moins régulier, on entendait se répercuter le rythme cadencé de la Marseillaise interprétée par Serge Gainsbourg.

C’était, si l’on peut dire, une manière de chanter l’hymne mezzo voce, avec la prudente ironie dont parle Vladimir Jankélévitch :

« L’ironie développe […] en nous une sorte de prudence égoïste qui nous immunise contre toute exaltation compromettante et contre les déchirements de l’extrémisme sentimental. »

Continuer la lecture

Même pas peur ? – Bref récit d’un mouvement de panique

"Même pas peur" © CR / l'École des lettres, 2015

Place de la République, 15 novembre 2015

Paris, place de la République, dimanche 15 novembre, 18 h 36, où je suis depuis quatre minutes à peine avec un ami que j’ai entraîné ici. Un groupe chante en chœur « Même pas peur », puis la Marseillaise.

Il me semble soudain urgent de partir, mon visage blêmit, mon compagnon s’en aperçoit et attribue cette pâleur à mon habituelle horreur des foules. Il veut faire le tour de la statue. Je préfère rester à l’écart. Il part – deux minutes, dit-il.

18 h 37, je suis assise sur un banc. Huit policiers, peut-être davantage, se réunissent brusquement, ils ont l’air affolé. Mon regard oscille entre ce groupe inquiet et mon téléphone portable.

Continuer la lecture

Le festival Paroles indigo

Festival Paroles indigoLire, découvrir, rencontrer, partager…

Tels pourraient être les mots-clés du Festival Paroles indigo.

Du 30 octobre au 2 novembre, ce chaleureux événement littéraire arlésien réunit, pour sa troisième édition, des voix et écritures d’Afrique de l’ouest, du Maghreb et du Moyen-Orient.

Le Festival Paroles indigo porte bien son nom. Le verbe s’y énonce haut et fort jusque vers l’azur. Les textes s’y lisent, s’y content, s’y écoutent. La vie s’y affirme « positivement », ainsi que le proclame Tanya Hadjithomas Mehanna, la fondatrice des éditions Tamyras (Beyrouth), l’une des invitées-phares du festival.

Continuer la lecture

Migrer d’une langue à l’autre ?

Migrer d'une langue à l'autreLa Délégation générale à la langue française et aux langues de France (ministère de la Culture et de la Communication) organise la troisième édition de la journée d’étude Migrer d’une langue à l’autre ?,  en partenariat avec la Direction des affaires culturelles d’Île-de-France et le musée national de l’Histoire de l’immigration.

Cette journée se tiendra le mercredi 18 novembre 2015 de 9 h à 18 h au musée national de l’Histoire de l’immigration, à Paris.

Elle  débutera par une table ronde, “Les langues de l’immigration entre savoir et représentations”, suivie d’un débat avec le public.

Continuer la lecture

“Nouvelles avancées”, le concours qui réconcilie les sciences et la littérature

Concours Nouvelles avancées : Dans la peau d'Archimède, Einstein et les autres...“Dans la peau d’Archimède, Einstein et les autres…”

Depuis 2010, date de sa création à l’ENSTA ParisTech, le concours de nouvelles « Nouvelles avancées » a pour objectif de rapprocher science et littérature en proposant à différents types de publics de rédiger une nouvelle autour d’une thématique inspirée par l’actualité scientifique.

Le concours distingue trois catégories : étudiants scientifiques, élèves et classes du secondaire et grand public.

Chaque année, un jury composé de personnalités du monde des sciences et des lettres choisit parmi quelque 600 nouvelles reçues les 10 lauréates qui seront couronnées lors de la remise de prix. Les précédents présidents du jury, le mathématicien Cédric Villani et la romancière Fatou Diomé, laissent leur place pour cette 7e édition au romancier et prix Goncourt 2012 Jérôme Ferrari et au physicien Étienne Klein.

Continuer la lecture

Les créations des lauréats du concours d’affiches de l’école des loisirs

l'école des loisirsÀ l’occasion de la célébration de son cinquantenaire, l’école des loisirs a proposé à ses petits et grands lecteurs un concours collectif, ouvert à toutes les classes, du 1er janvier au 31 mars 2015.

Trois questions étaient posées sur des titres publiés cette année dans six des huit clubs de lecture “Max”. Les élèves devaient également réaliser une affiche inspirée du célèbre Papillon d’André François, devenu l’emblème de la maison.

Plus de quatre cents établissements français et étrangers ont participé à cette recréation. L’ensemble des productions est tout à fait remarquable d’inventivité et de talent. Vous trouverez ici un palmarès des affiches les plus singulières.

Continuer la lecture

Concours national de la Résistance et de la Déportation 2015-2016

"Le Franc-tireur", août 1943

“Le Franc-tireur”, août 1943

Le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) a été créé officiellement en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’Éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations et particulièrement de la Confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance (CNCVR).

Ce concours a pour objectif de perpétuer chez les jeunes Français la mémoire de la Résistance et de la Déportation afin de leur permettre de s’en inspirer en s’appuyant sur les leçons historiques et civiques que leur apporte l’école.

Pour l’année 2015-2016, le jury national a arrêté le thème suivant :

.

Résister par l’art et la littérature

Continuer la lecture