Enseigner l’esprit critique ? « Déchéance de rationalité », de Gérald Bronner

D’ordinaire au lycée l’esprit critique s’enseigne comme un objet d’étude, souvent lié à l’esthétique des Lumières (Fontenelle, Montesquieu, Voltaire), mais ne se pratique pas, ne s’éprouve pas comme un exercice lié à la discussion ou au commentaire de nouvelles ou d’informations.

Le sociologue Gérald Bronner, spécialiste des croyances et sollicité à ce titre par le précédent gouvernement pour intervenir dans le premier centre de déradicalisation pour jeunes en France à Beaumont-en-Véron en 2015, livre son expérience dans un essai paru cette année : Déchéance de rationalité.

Continuer la lecture

L’enseignant, comme un artisan

Les programmes se renouvellent sans cesse, comme les objets de la société de consommation. Même cadence, même absence de nécessité, même bénéfice sinon pour les seuls instigateurs de ces objets d’étude oubliés aussitôt que remplacés. Impossible pour le professeur de s’accoutumer durablement à un contenu d’enseignement, s’y attacher, se l’approprier.

Continuer la lecture

Des romans pour alimenter la réflexion sur le harcèlement, de la quatrième à la première

Affiche réalisée par le le lycée Guez-de-Balzac, à Angoulême

Le mercredi 7 novembre a lieu une nouvelle journée nationale de lutte contre le harcèlement.

Phénomène croissant  qui « nuit gravement à la vie scolaire des écoles et des établissements », pour reprendre les termes mêmes du ministère, le harcèlement requiert naturellement une vigilance accrue de la part des membres de la communauté éducative.

En ce sens, sans doute est-il temps de renforcer les actions menées afin que ce problème de société ne se transforme pas en fléau.

Continuer la lecture

Éducation, inégalités et développement : les analyses de Thomas Piketty dans «Capital et idéologie»

Thomas Piketty, « Capital et idéologie »Le Capital au XXIe siècle ayant connu un succès mondial en 2013, la publication de la nouvelle somme de Thomas Piketty, Capital et idéologie (Seuil, 2019), a été fortement médiatisée. On peut s’en réjouir car cet ouvrage mérite d’être lu (et médité) en dépit de sa longueur (trois parties sur quatre sont consacrées à d’impressionnants rappels historiques, depuis les « sociétés trifonctionnelles » et leur inégalité fondamentale jusqu’aux « sociétés de propriétaires » et à leur crise, du XXe siècle à nos jours) et de ses répétitions (qui ont aussi l’intérêt de baliser une lecture discontinue).

De ce parcours, l’auteur tire une leçon, souvent répétée : les sociétés ont évolué, elles sont susceptibles d’évoluer encore, « le changement historique découle de l’interaction entre des logiques politico-événementielles de court terme et des logiques politico-idéologiques de plus long terme » (p. 143), la propriété et les inégalités qui en découlent ne sont donc nullement naturelles.

Continuer la lecture

Territoires vivants de la République : la Maison des sciences de la Butte-Rouge, à Châtenay-Malabry

Après la relation d’expériences conduites au collège Vauban à Belfort et au lycée Gustave-Eiffel à Reims, voici un nouveau témoignage consacré à la création de la Maison des sciences ouverte dans le quartier de la Butte-Rouge, à Châtenay-Malabry, et aux réseaux d’éducation prioritaires coordonnés par Fabrice Krot qui a accepté de rendre compte de sa démarche dans l’École des lettres.

Continuer la lecture

Nouveaux programmes : tout ça pour quoi ?

Ces derniers jours les médias ont relayé le mécontentement des enseignants confrontés aux nouveaux programmes en application depuis le mois de septembre : œuvres obligatoires, nouvelles préparations, lourdeurs des objets d’étude, incertitudes sur les nouvelles épreuves, incompatibilité de l’ensemble avec le temps disponible, absence de réponses des corps d’inspection…

Si ces réformes contribuaient à l’amélioration de la formation des élèves, meilleure culture, meilleur savoir-faire, meilleur approche de la vie citoyenne, on pourrait appeler à la patience, à l’apprivoisement de ces programmes, mais chacun sait que ces derniers changements, comme les précédents, n’auront jamais le moindre effet sur le niveau des élèves, au collège comme au lycée. Le surcroît de travail n’aura qu’un peu plus alimenté le mécontentement  des enseignants et donné des airs de volontarisme dans l’action du ministère.

Continuer la lecture

« Création en cours », comment réconcilier l’art et l’école

L’école communale publique de Lessac (revue par Elsa Fauconnet).

Voici venu le temps des « restitutions » pour la troisième édition d’un programme national de soutien à l’émergence artistique porté par les Ateliers Médicis, sous l’égide du ministère de la Culture et en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale. Ce programme intitulé Création en cours concerne les élèves de cycle 3 (CM1, CM2, 6e) dans les territoires les plus éloignés de l’offre culturelle, en particulier en milieu rural et péri-urbain et dans les territoires d’outre-mer.

Depuis 2016-2017, plus de 250 projets portés par de jeunes artistes ont ainsi vu le jour dans tous les champs artistiques et esthétiques : musique, théâtre, danse, cirque, arts plastiques, marionnettes, art de la rue, photographie, cinéma, design, architecture, littérature, poésie, bande dessinée, arts numériques, mode, etc.

Continuer la lecture