Renouveler le conseil de classe et stimuler la motivation scolaire

Le conseil de classe ! Redouté ou attendu, trimestriel ou semestriel, distributeur de félicitations ou de mises en garde… cette réunion de tous les professeurs d’une classe, du chef d’établissement, des représentants des élèves et des parents est organisée sous cette forme depuis 1985. Parfois, s’y agrègent d’autres personnels tels que les PSYEN, le médecin scolaire, les infirmiers scolaires.

L’orientation de cet article est subjectivement en faveur d’une transformation du conseil de classe afin de ne plus en faire un tribunal mais bien un lieu de conscientisation des apprentissages et donc de stimulation de la motivation scolaire.

Continuer la lecture

Programme national d’œuvres pour l’enseignement de français dans les classes de première générale et de première technologique en 2019-2020

Le programme de français fixe quatre objets d’étude pour la classe de première : la poésie du XIXe siècle au XXIe siècle, la littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle, le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle, le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle.

Chacun des objets d’étude associe une œuvre (ou une section substantielle et cohérente d’une œuvre) et un parcours permettant de la situer dans son contexte historique et générique.

Le programme national de douze œuvres, renouvelé par moitié tous les ans, définit trois œuvres par objet d’étude, parmi lesquelles le professeur en choisit une et son parcours associé. (Note de service n° 2019-032 du 1-4-2019.)

Continuer la lecture

Bac de français 2020 : l’explication linéaire, l’éternel retour ?

On assiste, à l’approche du nouvel oral du baccalauréat de français 2020, à l’une de ces transformations silencieuses que ne désavouerait pas l’historien François Jullien avec le retour de l’explication linéaire et la disparition de la lecture méthodique.

Quel contraste en effet entre l’apparition spectaculaire en 1987 de l’explication méthodique au bac, accompagnée de son cortège de justifications savantes, théoriques, pédagogiques, polémiques, et aujourd’hui, trente ans après, son remplacement sans bruit, sans débat, sans critique par la tenace explication linéaire de retour en grâce.

Continuer la lecture

Rapport sur le grand oral de Terminale : vers une révolution copernicienne de l’enseignement de l’oral ?

Professeur d’art oratoire à Sciences Po Paris, Cyril Delhay vient de remettre au ministre de l’Éducation nationale un rapport dont la simple lecture de l’intitulé sonne comme un effet d’annonce : Faire du grand oral un levier de l’égalité des chances.

Dans quelle mesure le fond du propos traduit-il cette salutaire ambition ? L’approche transversale préconisée de la maternelle à la terminale constitue-t-elle un progrès sensible ou un simple vœu pieux concernant la place dédiée à l’enseignement de l’oral tout au long du parcours scolaire de l’élève ?

Continuer la lecture

Talis 2018. Quelles perspectives pour les enseignants ?

L’enquête TALIS 2018 (Teaching And Learning International Survey) repose sur un échantillon représentatif de 4 000 enseignants et chefs d’établissements français répartis sur 200 établissements hexagonaux.

48 pays participants et plus de 200 000 enseignants sont consultés tous les cinq ans sur des thématiques liées aux pratiques et à à la formation des enseignants, au climat scolaire, à la satisfaction professionnelle, à l’évaluation et à la gestion du personnel, ce qui permet des comparaisons souvent suggestives entre les différentes politiques éducatives conduites à travers le monde.

Continuer la lecture

Bac 2019, corrigé du sujet de la série L : « Hernani », de Victor Hugo

1. Dans sa préface, Victor Hugo remercie cette « jeunesse puissante » pour qui il dit travailler. En quoi « Hernani » est-elle la pièce de la jeunesse ? [Sur 8]

2. En avril 1830, Balzac déclare à propos d’« Hernani » : « Rien n’y est neuf ». Qu’en pensez-vous ? [Sur 12]

Continuer la lecture

TALIS 2018. L’état d’esprit des professeurs français : des résultats d’enquête à pondérer

Le mercredi 19 juin, par communiqué de presse, le ministère de l’Éducation nationale synthétisait les données d’une étude internationale (TALIS, 2018) « réalisée tous les cinq ans sous l’égide de l’OCDE ».

Deux axes principaux y étaient mis en avant : « les professeurs français aiment leur métier » et « ils aspirent à être mieux formés ». Il s’agira donc de questionner ces deux affirmations afin de les remettre en perspective dans l’ordre du réel et les disjoindre d’un plaidoyer ministériel pro domo.

Continuer la lecture

L’École des lettres 2019-2020

Des articles de préparation de la rentrée
seront mis en ligne dès le mois de juillet.
Pour préparer votre année et avoir accès à l’ensemble des ressources,
(ré)abonnez-vous dès maintenant :

Continuer la lecture