La Saison Africa2020 aura bien lieu !

Le 4 novembre dernier s’est tenue à la Cité des Sciences de Paris la conférence de presse de lancement de la Saison Africa2020.

Reportée de juin-décembre 2020 à décembre-juillet 2021 suite à la crise sanitaire et au premier confinement, cette Saison panafricaine très attendue doit se dérouler en France sur tout le premier semestre de l’année prochaine.

Continuer la lecture

Aimons-nous nos étudiants?

Entre le dernier « Rapport sur la pauvreté en France 2020-2021 », qui recense près de 25 % des jeunes de 18 à 29 ans vivant sous le seuil de pauvreté (885 € / mois), l’enquête de l’association Article 1 sur le sentiment de détresse mentale éprouvé par les étudiants au cours de ce deuxième confinement, et le cri d’alarme d’un collectif de présidents d’université évoquant une « bombe à retardement sociale et humaine », il y a de quoi s’inquiéter et s’indigner de l’indifférence générale qui entoure le sort d’une jeunesse sacrifiée aux priorités sanitaire et économique. Continuer la lecture

Enseignants : le mal-être en chiffres

Qu’on ne dise pas que les enseignants  ne sont pas écoutés : le ministère met en ligne les articles, études, enquêtes, statistiques du dernier numéro de la revue Éducation & Formations qui se veut – circonstances obligent – « un hommage à tous ceux qui ont assuré un lien pédagogique avec leurs élèves pendant cette période sans précédent ».

En abordant aussi bien les conditions de vie familiale des enseignants, leurs origines sociales, leurs conditions d’exercice, la perte d’attractivité du professorat des écoles, la promotion des femmes au sein de la direction des établissements scolaires ou encore la construction de la reconnaissance, cette publication de la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance) joue la transparence sans prendre trop de risques, tant les conclusions des diverses études brossent un tableau sans surprise et sans scandale du métier d’enseignant. Continuer la lecture

L’agrégation découvreuse de « nouveaux » classiques ?
« Mauprat », de George Sand : un roman à étudier en classe de seconde

Il arrive que le programme de l’agrégation de lettres remette à la page des textes sinon oubliés, du moins plus « confidentiels » que les titres présumés exemplaires de l’œuvre de tel ou tel représentant du patrimoine littéraire français. Ce fut le cas, par exemple, en 2019, avec Le Cousin Pons, d’Honoré de Balzac. Cette année, c’est Mauprat, de George Sand, que l’on relit.

On peut se demander si ces redécouvertes sont susceptibles d’induire un élargissement du spectre des œuvres enseignées au lycée. Continuer la lecture

L’épreuve d’ancien français menacée de suppression au CAPES

Extrait d’une copie des « Serments de Strasbourg » (842) réalisée à Soissons au Xe siècle

Aristote, on le sait, définit la vérité comme la correspondance entre ce qui est dit et ce qui est. Chacun jugera du traitement réservé à la vérité par le ministère lorsque ce dernier exprime sa considération pour les enseignants, son souci de leurs compétences, sa reconnaissance pour leur mission républicaine, éducative et culturelle, et, dans le même temps, porte coup sur coup à la formation disciplinaire, à la qualité des concours de recrutement, au savoir comme fondement du métier de professeur. Continuer la lecture

« La haine », un marqueur de notre temps ?

Il y a vingt-cinq ans sortait sur les écrans le film coup-de-poing de Mathieu Kassovitz, La Haine. Depuis, le mot n’a cessé d’élargir son périmètre d’emploi au point d’apparaître, semble-t-il, comme un marqueur de notre temps. Il en dit donc long sur notre époque et sur les tensions qui déchirent la société hexagonale et, à ce titre, mérite d’être interrogé non pour installer un climat d’inquiétude mais, au contraire, pour en cerner les contours et les directions. Continuer la lecture

Enseignement moral et civique et condition enseignante

Loin des débats, réactions et récupérations des commentateurs médiatiques et des hommes politiques, pour le monde enseignant, l’épouvantable tragédie de Conflans-Sainte-Honorine soulève et révèle deux questions : celle des innombrables et régulières agressions perpétrées contre des enseignants, et celle de l’Enseignement moral et civique, matière toute particulière qui n’est pas une discipline à part entière et est nimbée de flou, sinon dans ses contenus, du moins dans ses mises en œuvre comme dans la formation des professeurs qui l’enseignent. Continuer la lecture