« Chained » et « Beloved », de Yaron Shani

« Chained » et « Beloved », de Yaron ShaniLe cinéaste israélien Yaron Shani n’avait plus guère donné de nouvelles depuis Ajami, son premier opus, Caméra d’or au Festival de Cannes en 2009, dans lequel il auscultait, avec son co-réalisateur d’origine palestinienne (!) Scandar Copti, l’âme déchirée d’un quartier cosmopolite de la ville de Jaffa à travers le destin croisé de plusieurs de ses habitants. Nous nous étions résolu à accorder notre patience au temps lent du travail de l’artiste (sept années de gestation pour la ci-devant réalisation).

C’est alors que l’on apprit le tournage au long cours (une année entière) du diptyque Chained et Beloved, dont le premier volet sort ce mercredi 8 juillet sur les écrans (le second est programmé pour le 15).

Si notre attente fut longue, elle est aujourd’hui hautement récompensée tant impressionnent la qualité de la mise en scène, l’intelligence du montage, la force d’écriture des protagonistes et le talent de l’interprétation (des acteurs non-professionnels choisis à la manière de Ken Loach, dont Yaron Shani est un admirateur, pour leur proximité avec la vie de leurs personnages).

Continuer la lecture

« L’Envolée », d’Eva Riley

« L’Envolée », d’Eva Riley © Arizona Distribution

Contrairement à ce que promet le titre du premier long-métrage de la jeune réalisatrice écossaise Eva Riley, c’est à une chute qu’il nous donne d’abord d’assister. Physique, mais sans gravité, d’une jeune gymnaste à l’entraînement, Leigh, quatorze ans, l’héroïne de L’Envolée.

Un gadin donc, avant une autre culbute dans la petite délinquance quand, celle-ci qui vivait jusqu’alors avec un père souvent absent et dans l’active préparation de sa première compétition, voit débarquer au domicile familial un demi-frère inconnu et plus âgé, Joe, semant bientôt en elle la confusion. L’adolescente en quête de stabilité, tant dans son quotidien que sur les tapis de gymnastique, trouve dans la compagnie du garçon, versé dans les vols de motos, les moyens d’une périlleuse émancipation…

Continuer la lecture

« Le Capital au XXIe siècle », de Justin Pemberton et Thomas Piketty

« Le Capital au XXIe siècle », de Justin Pemberton et Thomas PikettyComme chacun sait, il y a deux types d’élèves comme de gens : les sérieux, les studieux, les bosseurs, et les autres.

Les premiers (les gens, pas les élèves) furent, à l’époque, environ deux millions et demi à se lancer dans son imposante lecture ; les autres, heureux attentistes, se voient aujourd’hui proposer une séance cinématographique de rattrapage (les premiers pourront toujours réviser) des leçons du Capital au XXIe siècle (Seuil), le colossal essai d’économie politique que Thomas Piketty consacra en 2013 aux inégalités à travers le monde et l’histoire moderne. Continuer la lecture

Le César des lycéens 2020 attribué à « Hors normes », d’Olivier Nakache et Éric Toledano

« Hors normes », d’Olivier Nakache et Éric ToledanoAprès les 4 313 professionnels de la profession, c’était au tour des lycéens de remettre leur César la semaine dernière. Et pour la deuxième édition du prix, organisé conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et l’Académie des arts et techniques du cinéma, le jeune corps électoral, réunissant 1 689 élèves de terminale issus de 78 classes de lycées généraux, technologiques et professionnels, a attribué sa récompense à Hors normes, la comédie sociale réalisée par Olivier Nakache et Éric Toledano.

Pour mémoire, le premier « César des lycéens » est revenu en 2019 à Jusqu’à la garde de Xavier Legrand.

La cérémonie du prix s’est tenue mercredi 11 mars, au Ministère, en présence d’une petite délégation d’élèves votants (pour cause de coronavirus), de quelques acteurs et des deux réalisateurs dont le film sort également ces jours-ci en DVD et VOD.

Continuer la lecture

« Where is Jimi Hendrix », de Marios Piperides

« Where is Jimi Hendrix », de Marios PiperidesWhere is Jimi Hendrix ?, l’astucieux premier long-métrage du réalisateur chypriote Marios Piperides, témoigne à la fois de l’existence d’une petite cinématographie insulaire et du quotidien d’un pays dont le visage s’invite rarement sur nos écrans, à la navrante et sporadique exception des échouages d’exilés sur ses plages ou encore à celle des tensions entre la Turquie et l’UE autour des gisements de gaz en Méditerranée.

Son auteur, né en 1975 à Nicosie, y parle de sa ville – du passé qui la hante et du présent qui l’occupe –, et il le fait de la manière la plus plaisante, usant des ressorts de la comédie pour dresser un état des lieux d’une situation géopolitique vieille de quarante-six ans. Quarante-six ans que Chypre et sa capitale vivent coupés en deux.

Continuer la lecture

« La Fille au bracelet », de Stéphane Demoustier

« La Fille au bracelet », de Stéphane Demoustier

Melissa Guers et Chiara Mastroianni dans « La Fille au bracelet », de Stéphane Demoustier © Mathieu Ponchel

Un long plan-séquence. Un coin de plage. Une famille. L’été. La détente. Soudain, des gendarmes pénètrent dans le champ, rejoignant le petit groupe au fond de l’image. Bref entretien avec les parents, au terme duquel les représentants de l’ordre repartent accompagnés de la fille aînée, une adolescente de seize ans.

Raccord : deux ans plus tard. Lise est accusée du meurtre de sa meilleure amie, Flora. Après six mois passés en détention préventive, elle est revenue vivre chez ses parents, un bracelet électronique à la cheville, dans l’attente de sa comparution devant une cour d’Assises. Le deuxième long-métrage de Stéphane Demoustier (Terre battue, 2014) est l’histoire de son procès.

Continuer la lecture

De l’écriture d’un livre à la réalisation d’un film d’animation en CM2

À la suite d’une rencontre avec une auteure de littérature jeunesse, les enfants d’une classe de CM2 ont réécrit des contes tirés de la littérature enfantine pour en faire un livre qui a été publié.

L’année suivante, les élèves qui leur ont succédé ont créé un film d’animation à partir de l’un de ces textes dans le cadre d’un projet École et Cinéma.

Continuer la lecture