« Chained » et « Beloved », de Yaron Shani

« Chained » et « Beloved », de Yaron ShaniLe cinéaste israélien Yaron Shani n’avait plus guère donné de nouvelles depuis Ajami, son premier opus, Caméra d’or au Festival de Cannes en 2009, dans lequel il auscultait, avec son co-réalisateur d’origine palestinienne (!) Scandar Copti, l’âme déchirée d’un quartier cosmopolite de la ville de Jaffa à travers le destin croisé de plusieurs de ses habitants. Nous nous étions résolu à accorder notre patience au temps lent du travail de l’artiste (sept années de gestation pour la ci-devant réalisation).

C’est alors que l’on apprit le tournage au long cours (une année entière) du diptyque Chained et Beloved, dont le premier volet sort ce mercredi 8 juillet sur les écrans (le second est programmé pour le 15).

Si notre attente fut longue, elle est aujourd’hui hautement récompensée tant impressionnent la qualité de la mise en scène, l’intelligence du montage, la force d’écriture des protagonistes et le talent de l’interprétation (des acteurs non-professionnels choisis à la manière de Ken Loach, dont Yaron Shani est un admirateur, pour leur proximité avec la vie de leurs personnages).

Continuer la lecture

« L’Envolée », d’Eva Riley

« L’Envolée », d’Eva Riley © Arizona Distribution

Contrairement à ce que promet le titre du premier long-métrage de la jeune réalisatrice écossaise Eva Riley, c’est à une chute qu’il nous donne d’abord d’assister. Physique, mais sans gravité, d’une jeune gymnaste à l’entraînement, Leigh, quatorze ans, l’héroïne de L’Envolée.

Un gadin donc, avant une autre culbute dans la petite délinquance quand, celle-ci qui vivait jusqu’alors avec un père souvent absent et dans l’active préparation de sa première compétition, voit débarquer au domicile familial un demi-frère inconnu et plus âgé, Joe, semant bientôt en elle la confusion. L’adolescente en quête de stabilité, tant dans son quotidien que sur les tapis de gymnastique, trouve dans la compagnie du garçon, versé dans les vols de motos, les moyens d’une périlleuse émancipation…

Continuer la lecture

« Le Capital au XXIe siècle », de Justin Pemberton et Thomas Piketty

« Le Capital au XXIe siècle », de Justin Pemberton et Thomas PikettyComme chacun sait, il y a deux types d’élèves comme de gens : les sérieux, les studieux, les bosseurs, et les autres.

Les premiers (les gens, pas les élèves) furent, à l’époque, environ deux millions et demi à se lancer dans son imposante lecture ; les autres, heureux attentistes, se voient aujourd’hui proposer une séance cinématographique de rattrapage (les premiers pourront toujours réviser) des leçons du Capital au XXIe siècle (Seuil), le colossal essai d’économie politique que Thomas Piketty consacra en 2013 aux inégalités à travers le monde et l’histoire moderne. Continuer la lecture

Marcel Maréchal, itinéraire d’un homme de théâtre exemplaire

Marcel Maréchal en 2006 © Claude Essertel

Les milieux de la culture, du ministre aux médias, ont salué la carrière de Marcel Maréchal décédé le 11 juin dernier. À travers sa carrière, c’est cinquante ans de vie et de politique culturelle française qui se trouvent illustrés, depuis les années 60 jusqu’à l’aube du XXI° siècle.

Ce parcours qui, de la province à Paris, et de Paris à la France entière, va conduire Marcel Maréchal d’une petite salle lyonnaise jusqu’aux Tréteaux de France, ce théâtre national unique et itinérant, est le reflet d’une volonté de décentralisation et de démocratisation de la culture théâtrale à laquelle ce « chef de troupe », comme il aimait à s’appeler, a toujours cru. Continuer la lecture

L’appel de la culture

Le soutien à l’accompagnement éducatif apporté par les milieux culturels est schématiquement de deux sortes : soit l’institution, théâtre ou musée, fournit des contenus et des ressources, met à disposition une partie de ses documents, soit elle recherche l’interaction, l’échange, le dialogue et donne réellement des rendez-vous (téléphoniques) au public de l’enseignement, professeurs, élèves ou amateurs de culture en général.

Cette action qui a l’avantage de rétablir un lien physique, ne serait-ce que par la voix, vaut plus que des encouragements, elle mérite d’être imitée et amplifiée.

Continuer la lecture

« Juste la fin du monde », de Jean-Luc Lagarce, au programme de français des classes de première en 2020-2021

Le site Odysseum consacre un important dossier à la pièce de Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde, au programme des classes de première en 2020-2021.
Rien n’est ici présenté comme une vérité dogmatique. Bertrand Chauvet et Éric Duchatel, les auteurs des études réunies sur Juste la fin du monde, nous invitent à les suivre dans leur travail littéraire et dramaturgique, en articulant leur réflexion et leur questionnement didactique selon trois axes : – l’entrée dans le texte ; – sa mise en jeu et en voix ; – l’étude des notions théâtrales clefs. 

Continuer la lecture

« Les Enfants du siècle prennent la parole » : la section professionnelle du lycée François-Truffaut partenaire du théâtre du Rond-Point !

Depuis le mois de septembre, la Section professionnelle du lycée François-Truffaut, à Paris, est partenaire du Théâtre du Rond-Point. Les élèves ont adoré le lieu, le spectacle, l’énergie de l’équipe, et ont été touchés par l’accueil de tous les personnels. En octobre, trente-cinq élèves volontaires représentatifs de toutes les sections avaient vu La Gioia. Le 10 mars, quarante élèves volontaires étaient au rendez-vous pour le Cirque invisible.

Grâce à la proposition du service des relations publiques scolaires et universitaires, les élèves de l’Atelier artistique ont participé le 27 mars à l’opération Les Enfants du siècle prennent la parole, organisée par l’ANRAT (Association nationale de recherche et d’action théâtrale : http://www.anrat.net) pour la Journée mondiale du Théâtre.

Continuer la lecture