L’enseignement de la grammaire à travers une explication de texte : « Le Mariage de Figaro », de Beaumarchais

Beaumarchais

Portrait de Beaumarchais d’après Jean-Marc Nattier © Bibliothèque-musée de la Comédie-Française

 Beaumarchais :
« Le Mariage de Figaro », acte III, scène 9

Coupler l’enseignement de la langue et les explications de texte présente plusieurs avantages : gagner du temps, mais aussi éviter l’écueil du technicisme et celui de l’émiettement. La langue peut constituer en elle-même un véritable projet de lecture, porteur quand l’entrée est riche et adaptée au texte, qui doit la dicter.

On propose ici un exemple de mise en œuvre en classe de première sur le Mariage de Figaro : la scène 9 de l’acte III se prête en effet à l’étude d’un point signalé par le programme comme ceux exigeant un surcroît d’attention : les interrogatives.

Situation et intérêt de la scène

Figaro s’est trahi lui-même dans la scène 5 de l’acte III, le Comte comprend que Suzanne l’a mis au courant. C’est donc un moment clé dans la pièce : celui où les femmes reprennent en main les intrigues. Suzanne arrive en effet sur scène en feignant d’être essoufflée et de chercher un flacon d’éther pour la comtesse, elle utilise ce prétexte pour renouer le contact avec le comte, fâché, et lui donne l’impression de consentir à sa demande.

Couplée avec l’étude de la scène d’exposition et de la scène 7 de l’acte V, l’explication de l’acte III scène 9 peut constituer un parcours dans l’œuvre où l’on se demandera qui est le véritable maître du jeu dans la comédie du valet : Figaro ou Suzanne.

Découverte du texte

Pour commencer, les élèves sont invités à repérer les phrases interrogatives dans le texte. Un exercice d’appropriation leur est ensuite proposé.

Imaginez la suite de la scène : Suzanne va rendre compte à la Comtesse de ce qui s’est passé. Vous continuerez le dialogue suivant

Suzanne. – Le Comte m’a d’abord demandé ce que j’avais, en m’appelant mademoiselle, et si je voulais quelque chose.

La Comtesse. – il devait être bien fâché contre toi pour te donner du « mademoiselle » !

Cet exercice est conçu pour poser des difficultés aux élèves. On l’accompagne donc par des fiches : la première porte sur la transposition des interrogatives directes en interrogatives indirectes, la seconde est une valise lexicale de synonymes des verbes demander et répondre.

Il est également possible de proposer cet exercice d’écriture en synthèse après l’explication du texte en synthèse pour vérifier la compréhension des élèves.

[…]

Myriam Lobry

 

Pour recevoir gratuitement par mail l’intégralité de cet article exclusivement réservé aux enseignants, et comprenant :
– une explication de texte,
– une synthèse,
– une analyse de la démarche pédagogique,
– des fiches outils pour l’exercice d’appropriation, 
– une leçon de grammaire,

écrire à courrier@ecoledeslettres en précisant votre établissement.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *