L’âme a-t-elle un visage ? “L’Homme qui rit”, ou les métamorphoses d’un héros

Exposition : "L'homme qui rit", à la Maison de Victor HugoLa Maison de Victor Hugo, à Paris, organise une exposition autour des multiples représentations et illustrations qu’ont inspiré L’Homme qui rit, ce roman de l’exil, publié sous forme de feuilleton en 1869, qui suit le parcours d’un orphelin défiguré, à l’identité usurpée, jusqu’à sa réintégration à la Chambre des pairs d’Angleterre, où il se fait le porte-parole des miséreux.

L’exposition suit ainsi les métamorphoses du héros, Gwynplaine. Partant de dessins de Victor Hugo comme de possibles brouillons de l’imaginaire, on ouvre ensuite le livre d’images, celui des illustrations liées à la publication du roman.

Puis on relit, comme un conte raconté deux fois, son destin éclaté au travers des adaptations pour le théâtre, la bande dessinée et le cinéma. Chaque section s’appuie sur un point fort : le Footsbarn theatre, les albums de Nicolas Delestret, les films de Paul Leni et de Jean-Pierre Améris. L’exposition comporte environ deux cents œuvres et documents, dessins, manuscrits, livres, peintures, costumes, estampes, photographies et extraits de films.

 

 “L’Homme qui rit” ou les métamorphoses d’un héros, Maison de Victor Hugo, 6, place des Vosges, 75004 Paris, jusqu’au 31 août 2014.

 

"L'homme qui rit", de Victor Hugo, collection "Classiques abrégés"• “L’École des lettres” a consacré une importante étude au roman. Le projet proposé se divise en deux séquences que l’on peut travailler successivement ou isolément : la première est centrée sur l’étude de la narration et sur la manière dont le discours de Victor Hugo s’insère dans le récit ; la seconde est consacrée à l’étude de la harangue de Gwynplaine comme œuvre argumentative à part entière. Quatre questionnaires balisent la lecture des élèves. Les notions de langue abordées servent à éclairer l’écriture hugolienne et à travailler l’expression écrite grâce à des exercices portant sur la description ou l’argumentation.

Pour recevoir cette étude, exclusivement réservée aux enseignants, écrire à courrier@ecoledeslettres.fr.

Nous vous remercions de bien vouloir préciser l’établissement dans lequel vous exercez et les classes dans lesquelles vous envisagez de faire étudier L’homme qui rit dans la collection “Classiques abrégés”.

Tous les articles consacrés à Victor Hugo dans les Archives de “l’École des lettres”.

• Écouter la série d’émissions consacrées aux Misérables sur France Culture.

.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *