Territoires vivants de la République : le pari réussi de l’éloquence au collège Alain-Fournier, au Mans

Mis en avant

Le pari de l'éloquence au collègeDeux ans après la parution de l’ouvrage collectif Territoires vivants de la République  sous la direction de l’historien Benoit Falaize, qui mettait en avant des expériences pédagogiques inspirantes et positives sur l’école en zone d’éducation prioritaire,  l’École des lettres et le Monde donnent la parole à d’autres enseignants faisant vivre au quotidien ces établissements.

Continuer la lecture

Vers un aggiornamento scolaire ?

Mis en avant

Première édition de « l’Utopia » de Thomas More, Louvain, 1516 © BnF.

Dans le contexte de crise sanitaire – et non de guerre – à l’impact multiforme que nous traversons, le confinement qui vient d’être consenti par plus de la moitié des habitants de l’œcoumène dessine bien un avant et un après. Et un après bien compliqué à percevoir encore. Les étapes d’un déconfinement long et difficile se précisent en France, et avec elles de nombreuses interrogations ainsi qu’une peur diffuse de voir repartir à la hausse une pandémie installée.

Les décrocheurs scolaires ont prospéré, le chômage partiel s’est installé, les faillites ont augmenté, les violences conjugales se sont intensifiées. Mais cette période troublée est aussi le temps des solidarités, des gestes de soutien et des rêveries associées à un « nouveau monde » possible. Le moment des utopies ?

Continuer la lecture

« Yvain, le chevalier au lion », de Chrétien de Troyes

Mis en avant

« Yvain, le chevalier au lion », de Chrétien de Troyes, « Classiques » de l’école des loisirs, disponible en version numérique (3, 99 €).Proposer à des élèves la lecture d’un roman du XIIe siècle ne relève plus de la gageure. En effet, depuis plusieurs années, grâce à des traductions et des adaptations, la littérature médiévale s’ouvre à un plus large public, lui offrant ses richesses, sa diversité, un autre monde, merveilleux et envoûtant.

C’est le cas d’Yvain, le Chevalier au Lion, composé vers 1177-1181 par Chrétien de Troyes que l’on considère à juste titre comme le grand romancier du Moyen Âge. Cette séquence s’appuie sur l’édition parue dans la collection « Classiques » de l’école des loisirs, également disponible en version numérique (3, 99 €).

Continuer la lecture

Œuvres recommandées de la 6e à la 3e: albums, littérature de jeunesse, classiques, théâtre, bande dessinée

Mis en avant

Bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall, Suisse © Reinhard Gorner

Le site Éduscol offre une matière riche et d’une grande variété, mais les documents mis en ligne sont parfois difficiles à trouver, notamment lorsqu’il s’agit de repérer quelles sont les œuvres dont la lecture ou l’étude détaillée sont recommandées par le ministère de l’Éducation nationale.

C’est pourquoi L’École des lettres a recensé les titres parus à l’école des loisirs et aux éditions Rue de Sèvres conseillés par le ministère de l’Éducation nationale aussi bien dans les documents d’accompagnement des programmes, de la 6e à la 3e, que dans la sélection « Littérature pour les collégiens » et dans les sélections spéciales « Première et Seconde Guerres mondiales ».

Continuer la lecture

« Chained » et « Beloved », de Yaron Shani

« Chained » et « Beloved », de Yaron ShaniLe cinéaste israélien Yaron Shani n’avait plus guère donné de nouvelles depuis Ajami, son premier opus, Caméra d’or au Festival de Cannes en 2009, dans lequel il auscultait, avec son co-réalisateur d’origine palestinienne (!) Scandar Copti, l’âme déchirée d’un quartier cosmopolite de la ville de Jaffa à travers le destin croisé de plusieurs de ses habitants. Nous nous étions résolu à accorder notre patience au temps lent du travail de l’artiste (sept années de gestation pour la ci-devant réalisation).

C’est alors que l’on apprit le tournage au long cours (une année entière) du diptyque Chained et Beloved, dont le premier volet sort ce mercredi 8 juillet sur les écrans (le second est programmé pour le 15).

Si notre attente fut longue, elle est aujourd’hui hautement récompensée tant impressionnent la qualité de la mise en scène, l’intelligence du montage, la force d’écriture des protagonistes et le talent de l’interprétation (des acteurs non-professionnels choisis à la manière de Ken Loach, dont Yaron Shani est un admirateur, pour leur proximité avec la vie de leurs personnages).

Continuer la lecture

Le bac et ses masques

Alors que les résultats du bac viennent d’être communiqués, atteignant des taux de réussite record et mettant fin à deux mois de faux suspense, les propos d’un collègue de lycée récemment rencontré trouvent une résonance plus grande et plus grave encore.

Ce dernier me disait à peu près ceci :

« Après avoir rendu impossible ces deux derniers mois toute parole d’élèves sur autre chose que le respect des mesures barrière et la performance des outils numériques, il serait temps que le ministère entende d’autres voix, d’autres inquiétudes, à commencer par ce qui ressort de nombreux témoignages de lycéens frustrés, écœurés même, par la manière dont le contrôle continu s’est substitué aux épreuves du bac, au plus grand mépris des niveaux, des hiérarchies, des capacités, des évaluations et des règles d’égalité. »

Continuer la lecture

« L’Envolée », d’Eva Riley

« L’Envolée », d’Eva Riley © Arizona Distribution

Contrairement à ce que promet le titre du premier long-métrage de la jeune réalisatrice écossaise Eva Riley, c’est à une chute qu’il nous donne d’abord d’assister. Physique, mais sans gravité, d’une jeune gymnaste à l’entraînement, Leigh, quatorze ans, l’héroïne de L’Envolée.

Un gadin donc, avant une autre culbute dans la petite délinquance quand, celle-ci qui vivait jusqu’alors avec un père souvent absent et dans l’active préparation de sa première compétition, voit débarquer au domicile familial un demi-frère inconnu et plus âgé, Joe, semant bientôt en elle la confusion. L’adolescente en quête de stabilité, tant dans son quotidien que sur les tapis de gymnastique, trouve dans la compagnie du garçon, versé dans les vols de motos, les moyens d’une périlleuse émancipation…

Continuer la lecture

Le chantier permanent du baccalauréat

Le 7 juillet seront divulgués aux candidats les résultats du baccalauréat 2020 – transmis et non pas affichés pour des raisons de précaution sanitaire. Cette session qui a fait couler beaucoup d’encre et dont le déroulement a été mis à mal par le confinement n’en constitue pas moins une première étape de la refonte souhaitée par le ministre de l’Éducation nationale.

Son communiqué de presse, publié le 30 juin, à la suite de ses échanges avec le comité de suivi du baccalauréat général et technologique et les délégués du Conseil national de la vie lycéenne, n’en apparaît que plus attendu.

Continuer la lecture

Numérique : la deuxième vague…

On savait déjà que les sondages d’opinion ne recueillaient pas mais fabriquaient des opinions ; désormais, pour justifier son action un décideur s’appuie non plus sur des études d’opinion mais sur des débats collaboratifs, des consultations citoyennes, des forums participatifs : la démocratie n’en finit pas de renouveler ses techniques de domination.

Ainsi, dans l’Éducation nationale, la deuxième vague du numérique à l’école se profile déjà, présente derrière les signes avant-coureurs d’états généraux prévus pour les 4 et 5 novembre prochains, selon une méthode et un calendrier qui rappellent la consultation citoyenne consécutive à la crise des gilets jaunes.

Continuer la lecture

Bac 2020 : les enjeux d’une session inédite

Au commencement de l’année scolaire 2019-2020, il y eut la révolution annoncée du baccalauréat et son cortège de résistances tant du côté des élèves que des professeurs de lycée. Mais cela, c’était avant, bien avant que l’Imprévu ait pris les devants en venant, le temps d’un printemps confiné, tout chambouler dans les plans ministériels. Aussi, faute d’apparaître dans sa mouture renouvelée comme attendu, la session 2020 aura-t-elle surtout valu par son caractère inédit.

Continuer la lecture

« Le Capital au XXIe siècle », de Justin Pemberton et Thomas Piketty

« Le Capital au XXIe siècle », de Justin Pemberton et Thomas PikettyComme chacun sait, il y a deux types d’élèves comme de gens : les sérieux, les studieux, les bosseurs, et les autres.

Les premiers (les gens, pas les élèves) furent, à l’époque, environ deux millions et demi à se lancer dans son imposante lecture ; les autres, heureux attentistes, se voient aujourd’hui proposer une séance cinématographique de rattrapage (les premiers pourront toujours réviser) des leçons du Capital au XXIe siècle (Seuil), le colossal essai d’économie politique que Thomas Piketty consacra en 2013 aux inégalités à travers le monde et l’histoire moderne. Continuer la lecture

Stop mépris, l’autre geste barrière

L’accumulation des signes fait sens. Si au début du confinement on a pu croire à une convergence retrouvée entre le ministère et le monde de l’éducation, plus le temps a passé, plus l’illusion s’est dissipée et plus la vérité refoulée a refait surface : le mépris abyssal dans lequel la rue de Grenelle tient les enseignants.

Ce mépris est tout sauf brutal. Il est insidieux et systématisé. Continuer la lecture