Œuvres recommandées de la 6e à la 3e: albums, littérature de jeunesse, classiques, théâtre, bande dessinée

Mis en avant

Bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall, Suisse © Reinhard Gorner

Le site Éduscol offre une matière riche et d’une grande variété, mais les documents mis en ligne sont parfois difficiles à trouver, notamment lorsqu’il s’agit de repérer quelles sont les œuvres dont la lecture ou l’étude détaillée sont recommandées par le ministère de l’Éducation nationale.

C’est pourquoi L’École des lettres a recensé les titres parus à l’école des loisirs et aux éditions Rue de Sèvres conseillés par le Ministère aussi bien dans les documents d’accompagnement des programmes, de la 6e à la 3e, que dans la sélection « Littérature pour les collégiens » et dans les sélections spéciales « Première et Seconde Guerres mondiales ».

Continuer la lecture

L’usage de la calculatrice est autorisé

À mes élèves de Première.

Les élèves de Première des séries générale, technologique et professionnelle ont été confrontés dès le mois de septembre aux subtilités de la réforme du baccalauréat ; ils ont dû saisir la proportion de contrôle continu (« Mais alors, tout compte ? »), comprendre les modalités des nouvelles épreuves dont l’acronyme semblait contradictoire avec la passation (« Mais pourquoi ça s’appelle des E3C si c’est une épreuve et pas un contrôle continu ? »), découvrir avec leurs professeurs de nouveaux programmes et de nouveaux objectifs pédagogiques, s’accoutumer à travailler dans des groupes qui n’étaient plus constitutifs d’une classe, mémoriser l’architecture inédite de leur scolarité en même temps qu’ils devaient apprendre de nouvelles connaissances…

Et c’était beaucoup pour les élèves, c’était beaucoup pour les professeurs, c’était beaucoup pour les équipes de direction et c’était beaucoup pour les parents d’élève, et le premier trimestre n’a pas toujours suffi pour que chacun puisse se faire une représentation à peu près exhaustive de ce que la réforme supposait.

Continuer la lecture

« Le Fils de l’Ursari », de Xavier-Laurent Petit : la misère échec et mat

Ce roman est également disponible au format numérique (2, 99 €).

« À la famille rom croisée rue du Faubourg-Saint-Antoine au cours de l’hiver 2014. »

Telle est la dédicace de ce roman de Xavier-Laurent Petit paru dans la collection « Médium » de l’école des loisirs. Cette famille, nous l’avons tous croisée, nous la croisons chaque jour devant la boulangerie, sur les marches de la station de métro, et parfois nous la voyons, le soir, en train de fouiller dans les poubelles, ou cherchant la ferraille…

Souvent, nous en entendons parler à la radio ; nous voyons son campement en bordure du périphérique ou près d’une autoroute – campement bientôt rasé, et aussitôt remplacé par un autre.

Continuer la lecture

l’école des loisirs à la maison : trois semaines de découvertes et d’activités ludiques inédites

@ Claude Ponti, l’école des loisirs

Pour aider parents et enfants à mieux vivre le confinement, l’école des loisirs propose chaque jour à partir de 9 h de multiples activités : des lectures pour s’évader, des jeux, des rencontres avec les héros d’albums et avec d’illustres auteurs. Voici rassemblées trois semaines de propositions ludiques inédites pour égayer le quotidien des enfants :

Une journée avec : Jeanne Ashbé – Michel Van Zeveren – Les ours –  Delphine Bournay –  Elmer –  Émile Jadoul –  Chien Pourri – Les crocodiles – Cornebidouille – Billy – Clémentine Mélois et Rudy Spiessert –  Mario Ramos – Simon – Frédéric Stehr – Claude Ponti – Les lapins – Pop – Alan Mets – Les souris…

Bonnes découvertes !

Continuer la lecture

7 avril-17 juillet 1994 : retour historique sur le génocide des Tutsi au Rwanda

Depuis longtemps organisé et souverain, le Rwanda devient une colonie allemande après la Conférence de Berlin qui s’est tenue de novembre 1884 à février 1885 pour organiser la conquête de l’Afrique par les grandes puissances européennes.

Pendant la Première Guerre mondiale, le pays passera aux mains de la Belgique et ce jusqu’en 1962, lorsqu’à la suite de la « révolution sociale » de 1959 des milliers de Tutsi prennent le chemin de l’exil et s’établissent dans les pays limitrophes du Burundi, du Congo, de la Tanzanie et de l’Ouganda.

Continuer la lecture

Entretien avec l’écrivaine rwandaise Beata Umubyeyi Mairesse

Beata Umubyeyi Mairesse

Le 7 avril est commémoré partout dans le monde le génocide contre les Tutsi du Rwanda. À cette occasion, l’École des lettres a souhaité valoriser la littérature de témoignage associée à ce drame et en particulier le travail de l’écrivaine rwandaise Beata Umubyeyi Mairesse.

À travers ses récits et son dernier ouvrage Tous tes enfants dispersés, elle poursuit le questionnement nécessaire sur le génocide et ses conséquences qui interrogent notre humanité. Dans l’entretien présenté ici, elle élargit sa réflexion à la littérature africaine.

Continuer la lecture

Récompensé !

Il n’y a pas à dire, dans ces temps étranges, deux professions qui hier encore étaient négligées se couvrent jour après jour de la reconnaissance de tous : les soignants et les enseignants.

Certes les enseignants ne sont pas en première ligne, ne risquent pas leur vie pour sauver la nôtre, mais quand même, la très forte mobilisation des professeurs depuis le début du confinement a suscité, et suscite encore, étonnement et respect.

Continuer la lecture

ÉPAHD : « Ils sont seuls et, plus que nous, ils souffrent en silence. Écrivons-leur ! »

Le funeste bilan comptable n’a pas pu être établi rigoureusement, même si l’on sait qu’il dépassera bien vite le millier de décès. L’urgence étant ailleurs, comme l’on s’en doute, dans les ÉHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Dans ce contexte, pourquoi les plus jeunes – moins vulnérables au Covid 19 – n’entreprendraient-ils pas d’écrire à leurs aînés dramatiquement confinés ? Ne serait-ce pas là l’occasion de leur mettre un peu de baume au cœur et de ne pas trop vite et trop négligemment les jeter aux oubliettes de notre présent ?

Continuer la lecture

Validation des examens 2020 en contrôle continu : fin d’un faux suspense

Bac Brevet 2020Intervenant ce 2 avril, Jean-Michel Blanquer n’avait d’autre choix que prioriser le contrôle continu. La gravité de la situation et l’incertitude de son évolution l’y contraignaient.

La session 2020 du baccalauréat et des autres examens nationaux comme le diplôme national du brevet, restera ainsi marquée par les conséquences de l’épidémie de COVID 19.

Continuer la lecture