Œuvres recommandées de la 6e à la 3e: albums, littérature de jeunesse, classiques, théâtre, bande dessinée

Mis en avant

Bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall, Suisse © Reinhard Gorner

Le site Éduscol offre une matière riche et d’une grande variété, mais les documents mis en ligne sont parfois difficiles à trouver, notamment lorsqu’il s’agit de repérer quelles sont les œuvres dont la lecture ou l’étude détaillée sont recommandées par le ministère de l’Éducation nationale.

C’est pourquoi L’École des lettres a recensé les titres parus à l’école des loisirs et aux éditions Rue de Sèvres conseillés par le Ministère aussi bien dans les documents d’accompagnement des programmes, de la 6e à la 3e, que dans la sélection « Littérature pour les collégiens » et dans les sélections spéciales « Première et Seconde Guerres mondiales ».

Continuer la lecture

Dégrisé !

Cette deuxième semaine n’a rien eu de comparable à la première.

Autant celle-ci avait été marquée par l’enthousiasme, le volontarisme, un cortège de difficultés et d’adaptations inédites, une débauche de travail et de continuité « coûte que coûte », comme dirait le Président, autant la semaine qui vient de s’écouler s’est assez vite normalisée, banalisée, vidée de la foi des pionniers et des défricheurs, regardée en face, dégrisée…

Continuer la lecture

l’école des loisirs à la maison (journées 5, 6, 7, 8)

Mario Ramos © l’école des loisirs

Pour aider parents et enfants à mieux vivre le confinement, l’école des loisirs propose chaque jour à partir de 9 h de multiples activités : des lectures pour s’évader, des jeux, des rencontres avec les héros d’albums et avec d’illustres auteurs. Aujourd’hui : avec Mario Ramos.

Continuer la lecture

La (Grande) guerre sanitaire

Discours d’Emmanuel Macron le 16 mars 2020.

« Nous sommes en guerre », déclarait à six reprises le 16 mars le président Emmanuel Macron dans son allocution télévisée. En guerre sanitaire certes, mais en guerre tout de même, de celle qui rappelle la Grande, la préférée de Georges Brassens [1].

Le Président n’a pas hésité à se référer (encore) à Georges Clemenceau, appelé à la présidence du Conseil par Raymond Poincaré en novembre 1917, alors que la République traverse une période de doute après plus de trois années de guerre. Ce dernier, qui avait fustigé durant des mois dans son journal L’Homme libre, devenu du fait de la censure L’Homme enchaîné, la « mollesse » ou la « couardise » des autorités et des profiteurs de guerre, prend les rênes de la République avec un mot d’ordre : « Je fais la guerre » (discours du 8 mars 1918).

Continuer la lecture

Promouvoir les sciences du vivant en pleine crise épidémiologique

Louis Pasteur, par Albert Edelfet, 1885 (détail) © Musée d’Orsay

Il y a encore quelques semaines, qui aujourd’hui paraissent un siècle, les critiques à l’encontre du « bac Blanquer » faisaient feu de tout bois. Or, dans la situation inédite à laquelle chacun est confronté, certains questionnements retrouvent paradoxalement une singulière actualité.

On se souvient ainsi de l’inquiétude des professeurs de sciences de la vie et de la Terre (SVT) craignant, dans le cadre de la restructuration des enseignements au lycée, de voir se profiler le déclassement définitif de leur discipline. Or, ironie du sort, à l’heure du confinement sanitaire, l’heure n’est-elle pas, plus que jamais, à la réévaluation des sciences du vivant ?

Continuer la lecture

Le théâtre de Racine par la Comédie-Française sur Radio France

Studio 104

Le Studio 104 à la Maison de la Radio © L. Boegly

Le Studio 104, à la Maison de la Radio, est l’auditorium dédié aux concerts et aux autres événements croisant les missions de France Culture et France Musique.

C’est dans ce lieu et dans ce cadre que la troupe de la Comédie-Française vient régulièrement lire sur scène et en public une pièce de Racine, accompagnée d’instrumentistes spécialistes de musique baroque, afin de constituer à terme l’enregistrement du théâtre complet de l’auteur à destination de tous, à commencer par les élèves et leurs professeurs.
Continuer la lecture

Penser l’École à distance ? De l’injonction politique à l’efficacité pédagogique : inventer !

Alors que nous entamons une deuxième semaine de confinement, l’une des questions clés posées par cette claustration forcée est celle du suivi scolaire des élèves, de la maternelle aux classes préparatoire.

Il est question d’école à la maison ou à distance, d’enseignement à distance, de continuité pédagogique. Mais que signifie exactement l’expression école à distance, notamment pour les élèves qui sont aujourd’hui obligés de la pratiquer ?

Continuer la lecture

l’école des loisirs à la maison (journées 2, 3, 4)

Claude Boujon © l’école des loisirs, 2020

Pour aider parents et enfants à mieux vivre le confinement, l’école des loisirs propose chaque jour à partir de 9 h de multiples activités : des lectures pour s’évader, des jeux, des rencontres avec les héros d’albums et avec d’illustres auteurs.

Premières journées :
– Une journée avec Simon, de Stéphanie Blake,
– Une journée avec Frédéric Stehr,
– Une journée avec Claude Ponti,
– Une journée avec les lapins…

Continuer la lecture

Débordé !

Tous ceux qui comme moi sont partis pied au plancher, ont fini la semaine épuisés.
Tout a commencé lundi avec les codes d’accès, les numens, les identifiants, les adresses académiques, les services du ministère, les ENT, le CNED… et toutes ces connexions qui plantaient, ces liaisons qui rompaient, ces plateformes qui saturaient, ces mails qui circulaient entre nous, témoignages de crises de nerf, d’appels au secours, de prières au saint patron des informaticiens. Mais c’est qui le patron du numérique ? C’est qui ? Dites-le nous là haut !

Bref, ce premier jour d’isolement fut un jour de grande solitude, mais aussi un jour de grande solidarité. Distanciation peut-être, mais pas désocialisation.

Continuer la lecture