« À l’Échelle humaine », Léon Blum en 1941

Léon Blum libéréLes rencontres interdisciplinaires Lettres-Histoire qui ont pour sujet en 2016-2017 : « L’écriture de l’histoire » se sont attachées, avec Nithard et les Serments de Strasbourg, à l’historiographe engagé dans l’action militaire, puis à la naissance de la discipline Histoire au XIXe siècle, grâce à la double participation exceptionnelle de Paul Raucy, pour Jules Michelet, et d’Yves Poncelet, pour Augustin Thierry.

La troisième et dernière rencontre de ce cycle s’intéressera à présent au moment où l’homme politique se fait historien, avec, le 19 avril : « À l’Échelle humaine, Léon Blum en 1941″.
Prisonnier du régime de Vichy, Blum s’adresse à la jeunesse française, par-delà la défaite et l’Occupation, en un vibrant plaidoyer pour la démocratie.

 
Philippe Morier-Genoud, acteur bien connu de la scène et de l’écran français, prêtera sa voix à Léon Blum en restituant de larges extraits de À l’Échelle humaine (qui fut publié en 1945).
Aude Chamouard, chercheuse spécialiste de la période, replacera la figure de Léon Blum dans le contexte des procès de Rioms, et Françoise Gomez présentera l’ensemble du livre dans la dynamique qui le construit.
 
Comme à chacune de ces rencontres, la parole sera aussi à la salle, donnant l’occasion de croiser les approches.
.
• Regards croisés Lettres-Histoire, 3e année, « Écrire l’Histoire », rencontre au lycée Raspail à Paris le mercredi 19 avril 2017, de 14 h à 17 h.
 
• Inscription indispensable, en mentionnant votre établissement, auprès de : francoise.gomez@ac-paris.fr ou rachid.azzouz@ac-paris.fr.
Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *