« Les Misérables », de Victor Hugo. Séquence 4e

"Les Misérables", de Victor Hugo

.

Initier de jeunes élèves à la lecture d’un grand roman du XIXe siècle, les rendre sensibles à l’écriture de Victor Hugo, leur montrer l’actualité toujours présente de la pauvreté matérielle et morale, tels sont les objectifs d’une étude des Misérables en quatrième.

L’œuvre, qui figure parmi les romans expressément recommandés  pour le cycle central, est une mine pour le professeur de lettres, celui d’histoire et tous les professeurs attachés à l’éducation à la citoyenneté.

C’est donc dans la triple perspective littéraire, historique et politique – au sens que les républicains ont pu donner au mot – que l’étude envisage ce roman.

Lire la suite

« Plus haut que les oiseaux », d’Éric Pessan

"Plus haut que les oisieaux", d'Éric PessanCertains romans ont la vertu singulière de provoquer un retour sur soi à la fois dynamique et naturel. Plus haut que les oiseaux d’Éric Pessan, publié en 2017 dans la collection « Médium poche » de l’école des loisirs, fait sans nul doute partie de cette catégorie d’ouvrages fictionnels de référence destinés aux adolescents.

À partir d’un fait divers, l’auteur entre autres de La plus grande peur de ma vie (2017) et d’Incident de personne (2010) parvient à mettre en situation le sentiment humain, à la fois le plus commun et le plus singulier qui soit, celui de culpabilité. De ce point de vue, il est évident que la mésaventure de Thomas trouverait de nombreux échos dans la vie même d’élèves de troisième ou de seconde, pour ne nous référer qu’au lectorat que ce récit de cent seize pages vise plus particulièrement.

Une bêtise est-elle toujours sans conséquences ? Ne pas avoir fait exprès de la commettre exonère-t-il le responsable de sa faute ? Petite cause, grands effets, ce proverbe bien connu pourrait résumer la leçon que Thomas va tirer de sa douloureuse expérience.

Lire la suite

« The Circle », de James Ponsoldt

Adapté du best-seller homonyme de l’écrivain Dave Eggers, paru aux États-Unis en 2013, The Circle n’est pas ce que l’on pourrait appeler un bon film. Qu’on le considère sous l’angle de sa classification dramatique – l’anticipation, un genre à risques car plus sensible au vieillissement que les autres genres – ou d’un simple point de vue esthétique, rien n’y fait, The Circle est le résultat d’un travail médiocre.

La dramaturgie y est découpée à la serpe, les personnages sommaires ou purement sacrifiés (à l’exemple de l’ombrageux Ty), la mise en scène par trop démonstrative, la fin bâclée. Il faut croire que les producteurs ont misé tout à la fois sur la torpeur de l’été, sur le succès du livre et sur les grosses têtes d’affiche du film, Emma Watson et Tom Hanks, pour appâter le spectateur.

Alors pourquoi diantre nous intéresser à ce sous-produit filmique sorti en plein cœur de l’été ?

Lire la suite

« Michel Tournier : l’écriture du temps », de Mathilde Bataillé

« Michel Tournier : l’écriture du temps », de Mathilde BatailléUne invitation à relire Tournier

Alors que Michel Tournier a fait, un peu plus d’un an après sa disparition, son entrée dans la « Bibliothèque de la Pléiade » avec un volume consacré aux romans, paraît un passionnant essai de Mathilde Bataillé sur la question du temps dans son œuvre.

L’auteur, qui enseigne la littérature à l’université d’Angers, a soutenu sur le sujet une thèse que le présent ouvrage, intitulé Michel Tournier : l’écriture du temps, reprend en l’allégeant pour la rendre accessible au plus grand nombre.

Lire la suite

« Stadium », de Mohamed El Katib

"Stadium", de Mohamed El Katib

Il y a des spectacles qu’il faut aborder sans attentes, sans a priori, sans connaissance préétablie de du genre auquel ils appartiennent. Des spectacles à la singularité desquels il faut s’abandonner. Des spectacles que peut-être il faut vivre, tout simplement.

Stadium, d’abord monté au théâtre de la Colline, à Paris, et maintenant en tournée en France, est l’un de ces spectacles inclassables qu’il faut situer dans ce champ de la création contemporaine qui tourne le dos à toutes les normes, à tous les conformismes, élargissant le théâtre à des formes expérimentales de l’expression scénique.

Lire la suite

Paul Vidal de La Blache, fondateur de la géographie moderne française, à la BNF

Carte de de l'Europe, par Vidal de La BlacheConsidéré comme le fondateur de la géographie moderne française jusque dans les années 1970, Paul Vidal de La Blache (1845-1918) en a renouvelé le champ, scientifique, social, politique. Il a contribué au développement de la cartographie moderne avec la conception d’une soixantaine de cartes physiques, humaines et politiques qui seront utilisées dans toutes les écoles de France et d’un Atlas innovant.

Son « Tableau » présentait une description inédite du paysage français et il a institutionnalisé une discipline universitaire nouvelle et indépendante de l’Histoire. Un siècle plus tard, la figure de la France a changé. Quel est aujourd’hui l’héritage de l’œuvre et de la pensée de Paul Vidal de La Blache ? En quoi ont-elles été innovantes ?

Lire la suite

« Made in China », de Jean Philippe Toussaint

"Made in China", de Jean-Philippe ToussaintL’œuvre de Jean-Philippe Toussaint est constituée de romans et d’essais. On croit avoir tout résumé, à ceci près que les essais sont souvent enrichis d’une dimension romanesque, et que les romans contiennent une part réflexive.

Ainsi, dans les dernières pages de Made in China, Jean-Philippe Toussaint annonce-t-il Le Fatal et le Fortuit, un essai qu’il écrit alors qu’il est en train de tourner The Honey Dress, extrait qui ouvre Nue. C’est l’un des trois films réalisés dans ce pays, où il retrouve son ami et éditeur chinois, Chen Tong.

Lire la suite

De l’éducation nationale à l’ouverture européenne et internationale

De l’éducation nationale à l’ouverture européenne et internationale

Depuis le début du XXIe siècle, tous les grands textes sur l’école – lois d’orientation, décrets, programmes, circulaires – prônent la notion d’ouverture : école ouverte, ouverture à la diversité, ouverture sur le monde de l’entreprise, ouverture à l’Europe, ouverture à l’international, etc.

L’enjeu de cette ouverture n’a toutefois jamais été clairement formulé.

Lire la suite