Shoah et bande dessinée

Shoah et bande dessinée © Enki Billal

Shoah et bande dessinée © Enki Billal, Mémorial de la Shoah

La première fois que l’on a parlé d’un génocide dans une bande dessinée, c’était en 1919. On voyait des camps de concentration ottomans. Il était donc question du sort des Arméniens, et c’était dans un album mettant en scène… Bécassine.

Longtemps après, dans les années 2000, ce génocide donnera lieu au Décalogue, le génocide rwandais à d’autres bandes dessinées, et les crimes commis par les nazis envers les tsiganes ou homosexuels figureront eux aussi dans des albums que l’on peut feuilleter dans la dernière salle de l’exposition « Shoah et bande dessinée » qui vient de s’ouvrir au Mémorial de la Shoah à Paris.

Il va de soi que cette anecdote, découverte dans l’excellent catalogue accompagnant l’exposition, ne fait pas le cœur du sujet, lequel serait plutôt donné par le sous-titre du livre, L’image au service de la mémoire. Ce qui ne va pas de soi et suppose une réflexion sur l’image, sur la fiction et sur le témoignage aussi intense que celle que nous avons connue dans le domaine littéraire, et bien sûr le cinéma. Pour nous résumer, que montrer quand on parle de la Shoah ?

Lire la suite

Rencontre Petite enfance le lundi 6 mars 2017 à l’école des loisirs

"Grand", le magazine jeunesse de l'école des loisirsL’école des loisirs organise une rencontre le 6 mars 2017, de 9 h 30 à 12 h 30, sur la petite enfance et la lecture à l’occasion de la publication du magazine jeunesse Grand, dédié au médiateurs, et d’ouvrages proposés aux tout-petits.

Avec Viviane Bouysse,
inspectrice générale de l’Éducation nationale :
 » À l’école maternelle, jouer c’est apprendre « 

et Patrick Ben Soussan,
pédopsychiatre :
 » Aux livres les bébés ! « 

.
Lire la suite

« Noce », de Jean-Luc Lagarce

"Noce", de Jean-Luc lagarceIl est bon de ne pas réduire l’œuvre de Jean-Luc Lagarce (1957-1995) à la seule pièce Juste la fin du monde qui avait été inscrite au programme des classes de terminale L dès 2007.

Le théâtre du Lucernaire donne opportunément à la Compagnie de la Porte au Trèfle la possibilité de faire découvrir une pièce plus ancienne mais toujours d’actualité, Noce (1982), dans une mise en scène de Pierre Notte : belle manière de s’initier au théâtre contemporain et d’élargir sa connaissance de l’auteur.

Lire la suite

Un parcours de lecture numérique de « L’Odyssée »

Pour encourager les élèves à lire l’Odyssée d’Homère, Robert Delord, enseignant de lettres classiques, formateur et président de l’association Arrête ton char ! Les langues et cultures de l’Antiquité aujourd’hui, a conçu un parcours de lecture numérique, varié et ludique, qui utilise une application conçue par l’université Johannes Gutenberg de Mayence : LearningApps.

Cet outil gratuit permet à l’enseignant de visualiser la progression de chacun de ses élèves après avoir saisi leur nom et leur avoir attribué un identifiant et un mot de passe.

L’édition de référence utilisée est la version de lOdyssée publiée dans la collection « Classiques abrégés » de l’école des loisirs.

Lire la suite

Le Prix Jean Renoir des lycéens 2016-2017 sera remis en mai prochain

Prix Jean Renoir des lycéens

Le Prix de l’Éducation nationale du Festival de Cannes est mort… Vive le Prix Jean Renoir des lycéens. Né en 2011 à la suite du premier, victime de ses contraintes, et sur le modèle du Prix lycéen de l’académie de Créteil, le Prix Jean Renoir des lycéens (PJRL) voit son audience croître d’année en année. Il en est aujourd’hui à sa sixième édition.

Lire la suite

« Faust », de Goethe, mis en scène par Ronan Rivière, au théâtre Le Ranelagh

Le " Faust " de Goethe, mis en scène par Ronan Rivière, au théâtre Le Ranelagh © B. Dumas

Le  » Faust  » de Goethe, mis en scène par Ronan Rivière © B. Dumas

Le théâtre du Ranelagh  offre une programmation résolument classique,  invitant des troupes jeunes et peu connues à livrer leur version d’œuvres censées être éternelles mais que le public d’aujourd’hui a tendance à dédaigner.

C’est pourtant une belle proposition du Faust de Goethe dans la traduction de Gérard de Nerval qui est donnée à découvrir dans ce petit théâtre aussi vieux et charmant que l’auteur allemand.

Lire la suite

Un « Tartuffe » inconnu en trois actes

Le "Tartuffe" en trois actes de MolièreLe 30 janvier 2017 s’est déroulée dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne une lecture d’un Tartuffe inconnu jusqu’alors, retrouvé ou plutôt reconstruit par Georges Forestier, chercheur en littérature et spécialiste du théâtre classique français du XVIIe siècle et par Nicole Grellet et son atelier de théâtre.

Il s’agissait de reconstituer la préfiguration de la pièce, qui sera jouée en costume le 24 avril prochain dans le même lieu.

Lire la suite

« Ma vie de Courgette », de Claude Barras, scénario de Céline Sciamma

"Ma vie de Courgette", de Claude Barras, scénario de Céline SciammaUn film d’animation propice à une liaison CM2/sixième

S’ouvrant sur un fait divers, le scénario du dernier film d’animation de Claude Barras, réalisé d’après le roman de Gilles Paris (Plon, 2002), emprunte à la fois les voies du roman d’initiation et celles de l’enquête documentaire.

Un petit garçon, Icare, surnommé Courgette par sa mère, alcoolique et violente, est placé dans un foyer d’accueil après le décès de cette dernière.

Alors que le titre même du film, Ma vie de Courgette, tout comme son affiche, auraient pu laisser prévoir un film à tonalité puérile, dès son entrée en matière, il s’ouvre sur la souffrance enfantine et sur les processus de placements temporaires ou définitifs des enfants orphelins ou éloignés de leurs parents par décision de justice.

Lire la suite