« Le Paris de Malraux », de Jean-René Bourrel

"Le Paris de Malraux", de Jean-René BourrelL’image de Malraux traditionnellement retenue est celle d’un aventurier, d’un voyageur du monde désireux, dans son jeune âge au moins, de s’imposer loin des limites de la vieille Europe, en allant chercher la gloire, et éventuellement la fortune, du côté de l’Orient, dans l’ancien empire colonial et ses périphéries où un jeune homme sans naissance et sans diplôme peut espérer se réaliser.

C’est oublier qu’aux deux extrêmes de sa vie, les premières et les dernières années, et pendant la plus grande partie de sa carrière, Malraux est indissolublement lié à Paris, la ville phare dont il s’éloigne parfois mais vers laquelle il revient toujours.

Le tropisme parisien justifie cet excellent essai que nous donne aujourd’hui, aux éditions Alexandrines dans la collection « Paris des écrivains », Jean-René Bourrel, fin spécialiste de l’écrivain.

Lire la suite

Innover pour une école plus juste et plus efficace

Innover pour une école plus juste et plus efficaceIl y a à peine un mois, dans l’indifférence générale, le Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative (CNIRE), créé en 2013 à la demande du ministère de l’Éducation nationale, remettait son dernier rapport sur les pratiques innovantes.

Ici encore l’objectif – celui qui a été le mot d’ordre du ministère durant tout ce quinquennat – était de lutter contre les inégalités sociales, considérées comme la première et principale tare de notre système éducatif. Dans cet esprit, le comité a voulu mettre l’accent sur les innovations collectives plus que sur les initiatives individuelles, recherchant les effets sur le grand nombre plus que sur des publics privilégiés.

Enfin loin de vouloir prescrire, les rapporteurs se sont voulus observateurs de l’existant, conscients de deux freins au développement optimal de l’innovation : d’une part le sentiment désagréable chez les enseignants d’une injonction officielle à innover, de l’autre l’inévitable encadrement hiérarchique comme les CARDIE ou DRDIE, souvent jugé lourd et décourageant.

Lire la suite

Faut-il sauver l’attention ? Dialogue entre neurosciences et pédagogie

Faut-il sauver l'attention. Dialogue entre neurosciences et pédagogieEn 2017, les enfants de quatre à six ans passent chaque jour plus de deux heures devant un écran. Sollicitée par un monde hyperconnecté, l’attention est devenue un bien précieux, le fameux « temps de cerveau disponible » qui fait polémique.

Pourtant, tablettes et smartphones ont investi les espaces de transmission de savoir. En France, l’Éducation nationale envisage de doter chaque élève d’une tablette en classe de cinquième. L’école jouerait-elle contre son camp ?

Lire la suite

Balzac en questions, l’avant-propos de « La Comédie humaine »

Honoré de BalzacLes premières autorités dont se réclame Balzac sont littéraires et renvoient à ces grands classiques du XVIIe siècle, vénérés depuis le XVIIIe siècle, que sont les « grands auteurs » représentés par les majores Corneille et Molière.

Le titre général de La Comédie humaine est, tout autant qu’une référence à Dante, un hommage explicite à l’œuvre de Molière, considérée, au-delà du genre de la comédie, comme une vaste fresque anthropologique, sociologique et morale, et donc comme un précédent à une entreprise dont le « moyen d’exécution » nouveau (le roman) ne doit pas faire oublier qu’il se rattache à l’ancien projet de connaissance de l’homme.

Lire la suite

« Lire est le propre de l’homme. De l’enfant lecteur au libre électeur »

Dessin d'Alan Mets in "Lire est le propre de l'homme"

Dessin d’Alan Mets in « Lire est le propre de l’homme » © l’école des loisirs, 2012

L’école des loisirs a publié voici quelque temps un recueil de témoignages et réflexions de cinquante auteurs et illustrateurs pour l’enfance et la jeunesse.

Ce manifeste de 192 pages, disponible gratuitement, très largement diffusé, se propose de rappeler l’importance du livre dans le développement de l’enfant et de l’adolescent, ainsi que le lien vital qui existe entre lecture, éducation, liberté et, donc, démocratie.

Comme le souligne Marie-Aude Murail, « ce n’est pas la lecture qui est en danger, ce sont les illettrés ».

Car l’enjeu est bien là : c’est l’éducation du sens critique qui donne aux lecteurs la possibilité de choisir et leur assure d’être des femmes et des hommes libres demain.

l’École des lettres

Lire la suite

« The Lost City of Z », de James Gray, une quête mythique et philosophique

« The Lost City of Z », de James GrayEn 2009, La Cité perdue de Z, de David Grann, journaliste du New Yorker, remporte aux États-Unis un énorme succès de librairie. Cette enquête retrace la vie du major Percy Fawcett, explorateur convaincu d’avoir trouvé en Bolivie une cité qui ferait reculer les frontières du monde connu. Il disparaît mystérieusement avec son fils en 1925 lors de sa troisième expédition.

Cette aventure a lieu au début du XXe siècle, période des grandes explorations comme celle d’Ernest Shackelton parti à la découverte de l’Antarctique et d’Hiram Bingham découvrant le Machu Picchu au Pérou. Brad Pitt se passionne pour ce livre et passe commande du film à James Gray.

Lire la suite

Rencontre avec Gerda Muller

Le samedi 29 avril, à partir de 11 h, la librairie Chantelivre accueillera Gerda Muller, auteure d’albums majeurs depuis plus de soixante ans – dont Boucle d’or et les trois ours, Les Quatre Musiciens de Brème...

Une œuvre essentielle qui vaut autant par ses qualités esthétiques et son optimisme que par la richesse de ses scenarii.

Lire la suite

« L’Opéra », de Jean-Stéphane Bron. L’excellence à l’œuvre

"L’Opéra", de Jean-Stéphane BronL’excellence à l’œuvre. Voilà qui résume bien le parti pris documentaire de L’Opéra, le huitième long-métrage de Jean-Stéphane Bron. Une large saison durant (de janvier 2015 à juillet 2016), le cinéaste helvétique a promené sa caméra dans les couloirs, bureaux, salles et coulisses de l’Opéra national de Paris pour en ausculter le fonctionnement.

Le résultat, ou comment du labeur naît le beau, est passionnant.

Lire la suite