« Le Brady, cinéma des damnés », de Jacques Thorens

"Le Brady, cinéma des damnés", de Jacques Thorens

.

Dans le quartier des damnés

En page de garde du livre, un ticket de cinéma à deux francs à l’enseigne du Brady.

Quiconque a marché sur le boulevard de Strasbourg, dans les années 1970 ou peu après, n’a pu manquer la façade de ce cinéma pas comme les autres : les peintures naïves et horrifiques qui encadraient le hall d’entrée rappelaient un Paris qui n’existe désormais plus du tout.

Le Brady, cinéma des damnés permet de le retrouver.

 

Continuer la lecture

« Le Triangle d’hiver », de Julia Deck

"Le Triangle d'hiver", de Julia Deck

Thé ou café

Quel est le point commun entre la constellation formée par Sirius, Bételgeuse et Procyon, la Bérénice de Jean Racine, et le trajet SNCF entre Le Havre et Saint-Nazaire via Paris ?

Tous trois forment un triangle que l’on qualifiera d’équilatéral dans le cas du triangle d’hiver, le plus brillant dans le ciel de décembre.

On dira de même pour le trio que forme l’Inspecteur, Mademoiselle et Blandine Lenoir, les trois personnages du Triangle d’hiver, nouveau roman de Julia Deck.

 

Continuer la lecture

« Peste blanche », de Jean-Marc Pontier

"Peste blanche", de Jean-Marc PontierN’en déplaise à certains, les professeurs de lettres soucieux d’adapter leur enseignement à leurs élèves n’hésitent pas enrichir leur corpus de textes classiques ou modernes du médium singulier qu’est la bande dessinée. On peut ainsi proposer au collège comme au lycée des bandes dessinées de qualité qui sauront intéresser élèves et professeurs et qui permettront d’élargir champ des compétences et des connaissances en ne sacrifiant aucunement au plaisir de la lecture et de la découverte.

Jean-Marc Pontier, agrégé de lettres modernes et docteur ès lettres, a toujours eu une pratique artistique parallèlement à ses activités de pédagogue, et développe également depuis quelques années un travail critique sur la bande dessinée aux éditions PLG, notamment sur David B. et Étienne de Crécy qui lui a valu d’être distingué par plusieurs journaux spécialisés.

L’album Peste blanche a été finaliste lors du Prix Bédélys au Canada et pour le Prix littéraire des lycéens et des apprentis de la région PACA 2013. Si Jean-Marc Pontier est originaire de la cité phocéenne, Peste blanche ne témoigne d’aucune préoccupation régionaliste particulière, d’autant que Marseille est bien plus qu’un décor.

Continuer la lecture

Des moments, dans Paris : « En ville », de Christian Oster

christian-oster-en-villeUn an après avoir publié Rouler chez L’Olivier, Christian Oster propose En ville. Dans le premier roman cité, un homme quittait Paris sans qu’on sache pourquoi. Il prenait la route et c’était, pour le romancier que l’on connaît pour Mon grand appartement ou Une femme de ménage, comme un nouveau début. Le roman avait quelque chose de dépouillé, d’aride, au sens où l’on ne trouvait aucune explication à cette traversée de la France qui menait le héros à Marseille.

En ville est, comme son titre l’indique, un roman qui ne quitte pas le cadre urbain, qui, par certains côtés, le célèbre. Il faut attendre la dernière page  pour que les protagonistes quittent Paris..

Continuer la lecture

Zazie, la ville et la langue

La Bibliothèque de Toulouse organise jusqu’au 24 février 2013 une exposition qui interroge l’espace urbain sous son aspect linguistique foisonnant et montre comment « la cité est une complexe réorganisation des différentes langues parlées, transformées, inventées ».

La part belle est faite à Zazie dans le métro avec une interview de Louis Malle accordée à la sortie du film en 1960 et retrouvée dans les archives de l’INA. Mais la représentation de la ville est aussi explorée dans l’album de jeunesse (John Chatterton détective, d’Yvan Pommaux, par exemple), les livres d’artistes et dans le roman contemporain.

Continuer la lecture