« La Politesse », de François Bégaudeau

"La Politesse", de François BégaudeauDe bons livres passent entre les mailles d’un filet qu’on appellera le temps qui passe. Nous proposons ici une petite sélection pour que vous lisiez des œuvres vivantes, parfois parties des tables des libraires pour rejoindre d’anonymes rayons. L’été passera, et l’automne apportera sa grande moisson.

Il arrive souvent que l’écrivain dont on suit les pérégrinations en France, lors d’une tournée de présentation pour un nouveau livre, en assure la présentation et, de façon ironique, propose des promotions : trois exemplaires dédicacés pour le prix d’un, ou qui sait quoi d’autre.

Faire connaître un roman est aussi une activité commerciale, et on doit en passer par les lois du marché.

Lire la suite

« La liberté d’expression, ça s’apprend. » Semaine de la presse et des médias dans l’École, 23-28 mars

La liberté d'expression, ça s'apprendAprès les attentats commis en ce début d’année, le ministère de l’Éducation nationale, sur proposition du Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi-Réseau Canopé), a décidé de modifier le thème de cette nouvelle édition de la Semaine de la presse et des médias dans l’école pour La liberté d’expression, ça s’apprend.
Ce rendez-vous qui a pour mission d’accompagner plus de trois millions d’élèves à la lecture critique et distanciée de l’information et à la production médiatique (22% des inscrits ont réalisé un média scolaire en 2014 pendant la Semaine de la presse) revêt une importance particulière cette année, aussi bien à l’École que dans les médias partenaires.

Plus que jamais, l’éducation des élèves aux médias et à l’information s’impose comme un enseignement au pluralisme, à la liberté d’opinion, à la liberté d’expression et au respect du débat démocratique dans une République laïque. C’est un enjeu de citoyenneté majeur pour apprendre le vivre ensemble.

Intégrée de manière transversale dans les différentes disciplines, cette éducation doit permettre aux élèves d’aiguiser leur esprit critique et de se forger une opinion ; compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée et responsable en démocratie.

Lire la suite

« Mister », d’Elsa Boyer : la fabrique des hommes machines

"Mister", d'Elsa BoyerLe mot roman ne figure pas en couverture de Mister, le troisième livre publié par Elsa Boyer. Le mot football n’apparaît jamais dans ce texte à l’écriture poétique, qui s’approche du territoire fantastique, tout en s’ancrant dans un réel très aisé à identifier.

En Italie, Mister  est le surnom que les joueurs donnent à leur entraîneur. Ancelotti, aujourd’hui à la tête du Real Madrid est Mister. Mais dans les pages qu’on lit, ce Mister est un stratège un peu fou, obsessionnel, hanté par le spectre de la défaite ou de la victoire sans beauté, sans élégance.

Il a quelque chose de Mourinho qui mène aujourd’hui le club anglais de Chelsea, fait penser à Jurgen Klopp, le coach éruptif de Dortmund, ou à Marcelo Bielsa, qui dirigera en août l’OM et qu’on surnomme El loco, pour la place démesurée qu’occupe dans sa vie le métier d’entraîneur.

Lire la suite

La pratique de la lecture doit être défendue comme une espèce menacée

l-echelle-des-livresIl n’y a jamais eu autant de livres publiés et jamais aussi peu de temps consacré à la lecture. La question n’est donc pas : quels livres mettre entre les mains des élèves ? Mais : quel temps dégager pour la lecture ?

L’heure n’est pas aux débats sur les choix des œuvres données à lire (les programmes sont illusions) mais sur les conditions d’accès aux livres (l’aménagement concret du temps dévolu à la lecture).

Les chiffres sont accablants : le temps passé devant les écrans est en constante augmentation..
.
Lire la suite

« Reality », de Matteo Garrone

Anachronique, improbable, un carrosse doré, avec conducteur et valet de pied en habit rouge, pénètre dans un palais baroque où il est accueilli par une foule enthousiaste. Un couple de mariés en descend sous les acclamations et la fête commence dans ce décor de pacotille, inaugurant le contraste fondateur du film entre rêve et réalité, clinquant et banal, brillant et sordide.

L’animateur Enzo en est la vedette, naguère promue instantanément par sa participation à Grande Fratello (Big Brother en italien), l’équivalent de notre Loft.

Lire la suite