L’écran : une illusion d’optique didactique ?

ecrans-2La réalité économique oblige à constater que relativement peu d’enfants et d’adolescents bénéficient l’été de longues plages de déconnexion susceptibles de les divertir – de les détourner – de leurs écrans compagnons, tablettes ou téléphones portables. À côté des privilégiés à qui sont proposées des situations suffisamment stimulantes et attractives pour les détourner de ces objets fétiches, une majorité reste sous leur emprise .

La question est donc de savoir si la sur-présence des écrans, a fortiori en saison estivale où le désœuvrement demeure prééminent pour nombre d’entre eux, ne justifie pas la plus grande réserve sur son universalisation en classe.

Lire la suite