Conseils pour une première prise en charge de sa classe par le professeur de lettres

Premier poste - séquence zéroQuels conseils donner au professeur de lettres qui doit prendre en charge sa classe pour la première fois ?

Le présent document, synthétique, ne met l’accent que sur des points pédagogiques essentiels et immédiats.

Il ne se veut ni subtil ni ambitieux. Il s’agit modestement de répondre aux inquiétudes concrètes et légitimes d’un professeur de lettres sur le point d’accueillir ses élèves…

Pour en faciliter la lecture, il se structure en dix points.

Lire la suite

Collège 2016 – Nouveaux programmes, nouveaux liens inter-degrés ?

Nouveaux programmes, nouveaux liens inter-degrés ?Le projet de nouveaux programmes, comme l’a bien montré ici Pascal Caglar, laisse en suspens la question du choix des œuvres à étudier, tout particulièrement dans le cadre du nouveau cycle 3.

À ce titre, les professeurs de lettres sont en droit de s’interroger sur l’équilibre à tenir en classe de sixième entre littérature patrimoniale et littérature de jeunesse. Question-nement qui constitue un serpent de mer programmatique réapparaissant à chaque réfection. Conservons ainsi en mémoire les programmes de collège de 2008 où l’approche en classe de la littérature de jeunesse avait été sérieusement entravée.

Lire la suite

Premier poste : dix conseils pour entrer dans le métier

De la manière d'étudier et d'enseigner les belles lettresDix conseils pour entrer dans le métier :

 Restez vous-même.

 Gardez une vie culturelle personnelle.

 Ce que vous enseignez vous passionne ? N’hésitez pas à le montrer !

 Évitez de porter des jugements définitifs.

 Vous écrivez ?  Continuez !

 Gérez votre temps de cours.

 Préparez la lecture à haute voix.

 Préparez et tenez à jour votre carnet de bord.

 Planifiez votre semaine.

 Prenez le temps d’analyser des séquences… et appuyez-vous sur les dossiers mis à votre disposition par les professeurs expérimentés qui élaborent l’École des lettres

 

Lire la suite

« Bel-Ami », de Guy de Maupassant, proposition de séquence

"Bel-Ami", de Maupassant, dans l'édition de Xavier-Laurent Petit, "Classiques abrégés"Bel-Ami, roman de Maupassant qui parut tout d’abord en feuilleton dans Gil Blas (du 6 avril au 30 mars 1885), retrace la fulgurante ascension d’un « aventurier » de la Belle Époque. L’histoire se déroule entre le 28 juin 1880 et le 20 octobre 1882, sous la présidence de Jules Grévy (30 janvier 1879 – 2 décembre 1887).

La classe sociale triomphante est issue de la finance et des affaires ; elle pactise avec les journaux qui, depuis la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, sont devenus un support politique et financier. Le personnage du baron Walter est, dans le roman, une figuration de cette collaboration. Les agiotages provoqueront d’ailleurs le scandale du krach de l’Union Générale en 1882, évoqué par Émile Zola dans L’Argent.

Maupassant avait lui-même été journaliste pour Gil Blas, journal de centre gauche, mondain et boulevardier, mais aussi pour L’Écho de Paris, Le Figaro et La Revue des Deux Mondes. Il écrivit également, pour Le Gaulois, des reportages sur l’Algérie, ainsi que des chroniques mondaines sur les salons et intérieurs d’artistes, qui inspireront les expériences journalistiques du personnage principal de Bel-Ami.

Lire la suite

Les « Contes » d’Hoffmann, séquence pour la classe de quatrième

E.T.A. Hoffmann, "Contes, "Classiques abrégés"Préconisée par les Instructions officielles pour la classe de quatrième, la lecture des Contes d’Hoffmann soulève généralement des problèmes de compréhension littérale. La complexité des constructions dramatiques aux narrations enchâssées, la densité des phrases, la fantaisie font souvent préférer au professeur de français l’efficacité d’un auteur comme Maupassant.

L’édition des Contes dans la collection « Classiques abrégés » lève en partie ces difficultés. Il n’en demeure pas moins que s’immerger dans l’œuvre d’Hoffmann, c’est faire l’expérience d’une lecture littéraire un peu déroutante, mais c’est aussi rencontrer un esprit libre, épris de musique et d’absolu. Ses nouvelles sont un témoignage essentiel sur ce romantisme qui, en Europe, devait libérer la créativité de tous les carcans théoriques.

Lire la suite

2001-2012 : réflexions sur les programmes de français au lycée

La conception et l’écriture d’un programme d’enseignement constituent à coup sûr un exercice difficile : il faut du talent pour en présenter un nouveau, cautionné et promu par l’institution, sans désavouer l’ancien, qui fut prescrit quelques années plus tôt…

De nos jours, les auteurs voudraient donner l’impression qu’ils bâtissent à chaux et à sable quand ils ne font que planter les décors éphémères du théâtre pédagogique. D’où ces textes, si habilement composés et argumentés qu’ils paraissent devoir échapper à toute contestation, d’autant que leur publication au BO les rend aussitôt sacrés.

Pourtant, une question simple se pose :  le nouveau programme corrige-t-il les défauts du précédent et est-il plus adapté aux conditions réelles d’enseignement ? Lire la suite