Quand la nécessité fait loi… Vers la fin du collège unique ?

Comment contester l’échec du collège unique quand toutes les études sérieuses tirent les mêmes conclusions ? Pour les spécialistes de la question scolaire, le pari de la massification est allé de pair avec l’échec de l’exigence égalitaire, et ce malgré les efforts évidents de tous les professeurs qui ajoutent, dans la réalité de leur métier, à un horaire plancher de présence devant les élèves que l’on minimise, nombre d’heures de préparation, de correction, et de réunion…

Au risque de froisser les moins progressistes, il devenait urgent d’agir et de répondre à l’attente de la communauté éducative. C’est du moins ce qu’a annoncé la ministre de l’Éducation nationale le 14 mars en présentant la réforme du collège prévue pour la rentrée 2016.

Gageons que, pour la première fois depuis bien longtemps, le corps professoral sera moins enclin à résister à cette évolution, même si l’on peut s’interroger sur le principe d’une réforme à moyens constants.

Continuer la lecture