Les programmes éducatifs européens face aux défis du terrorisme

Europe

 

Une fois encore, la France a été frappée en son cœur… La barbarie est inouïe : des innocents sont tués, abattus de sang froid. Les cibles sont multiples, choisies pour leur impact médiatique.

Les terroristes, des kamikazes, se sont donné la mort en répandant autour d’eux la désolation. Ils étaient jeunes et ont tué aveuglément jeunes et moins jeunes. L’incompréhension domine…

Cette barbarie et la monstruosité de ces actes soulignent, s’il en était besoin, l’importance de l’éducation et, principalement, de l’éducation à l’Autre. Le programme européen Erasmus + cherche à répondre à ces défis.

Lire la suite

Au sommaire de « l’École des lettres », 2, 2015-2016

1_4_couverture_2-2015-2016_couv.1_4L’École des lettres poursuit dans son numéro 2, d’octobre-novembre 2015, l’exploration de la création contem-poraine, et présente des œuvres marquantes accessibles aux élèves – bande dessinée, romans, films – qui permettent, notamment, une réflexion distanciée sur les grands thèmes de société qui font la une des médias.

L’accent est également mis sur la redécouverte d’un classique, Frankenstein, de Mary Shelley, dont une nouvelle adaptation cinématographique sera prochainement dans les salles.

2016 constituera le deuxième temps fort des commémorations de la Première Guerre mondiale : l’École des lettres s’associera dans une prochaine livraison à ces manifestations, qui mobilisent de nombreux établissements, en présentant des analyses d’œuvres qui évoquent cette période.

La langue française évolue, mais quels usages suivre, et comment l’enseigner ? Quatre essais pour faire le point sur le sujet, sans omettre, au-delà de l’école, la question de l’alphabétisation en entreprise et la situation de ces « gens qu’on voit mais qu’on ne regarde pas »…

Comment prendre en charge sa première classe ? De quelle manière concevoir une progression annuelle ? Ces questions sont abordées avec, en toile de fond, une réflexion sur la réforme du collège applicable en 2016 – sur laquelle vos avis sont bien sûr très attendus.

Lire la suite

La réforme des programmes de l’école et du collège et les recommandations de l’OCDE

Les ministres changent, les réformes se suivent… Difficile d’éviter un phénomène de lassitude chez les enseignants, qui ont une impression de changement incessant. Et pourtant, si les réformes s’enchaînent et semblent modifier chaque fois l’enseignement, elles n’en restent pas moins très proches dans leur esprit.

Car toutes les dernières réformes, et tout particulièrement celle que Mme Najat Valaud-Belkacem vient d’annoncer, s’adossent aux prescriptions de l’OCDE en matière d’éducation et proviennent d’une analyse comparée des différents systèmes éducatifs, de leurs réussites et de leurs échecs.

Rappelons qu’en 2010 l’OCDE dresse un état des lieux des modalités d’apprentissage réussi. La nouvelle réforme est une mise en place de ces préconisations, et elle le fait de façon plus explicite encore que les précédentes.

Lire la suite

Capes de lettres modernes : des options qui n’en sont pas encore… État des lieux

La deuxième session du Capes rénové permet de commencer à mesurer les tendances fortes de l’épreuve de recrutement. Ainsi, il apparaît assez clair que les options proposées à la deuxième épreuve d’admission, Analyse de situation professionnelle (ASP), ne sont pas retenues par les candidats de façon suffisamment homogène.

Si 61% d’entre eux choisissent l’option Langue et littérature françaises, seulement 11, 5% se tournent vers l’option Théâtre – cela dit en légère progression par rapport à l’année dernière –, 10 % vers l’option Latin, 9, 5 % vers l’option Français langue étrangère (FLE), et seulement 8% vers l’option Cinéma.

Cette disproportion entre les choix d’options mérite d’être questionnée afin de promouvoir pour les sessions à venir un rééquilibrage indispensable. Le propos développé s’attardera tout particulièrement sur le cas problématique de l’option Cinéma, étonnamment dernière de la classe.

Lire la suite

Collège 2016 – Nouveaux programmes, nouveaux liens inter-degrés ?

Nouveaux programmes, nouveaux liens inter-degrés ?Le projet de nouveaux programmes, comme l’a bien montré ici Pascal Caglar, laisse en suspens la question du choix des œuvres à étudier, tout particulièrement dans le cadre du nouveau cycle 3.

À ce titre, les professeurs de lettres sont en droit de s’interroger sur l’équilibre à tenir en classe de sixième entre littérature patrimoniale et littérature de jeunesse. Question-nement qui constitue un serpent de mer programmatique réapparaissant à chaque réfection. Conservons ainsi en mémoire les programmes de collège de 2008 où l’approche en classe de la littérature de jeunesse avait été sérieusement entravée.

Lire la suite

Les projets de programmes pour les cycles 2 (CP, CE1, CE2), 3 (CM1-CM2, 6e) et 4 (5e, 4e, 3e) applicables à la rentrée 2016

Sur la demande du ministre de l’Éducation nationale, le Conseil supérieur de l’éducation vient de formuler des propositions de programmes pour l’école élémentaire et le collège.

Il est notamment attendu des projets de programmes qu’ils soient : « bien articulés avec le socle commun de connaissances, de compétences et de culture », dont ils sont la déclinaison à chaque cycle ; « plus simples et plus lisibles pour que chacun sache bien ce que les élèves doivent apprendre » ; « plus progressifs et plus cohérents » ; « adaptés aux enjeux contemporains de la société ».

Lire la suite

Prépas : pourquoi ça marche. – Et pourquoi ne pas oser la culture générale dès le lycée ?

Année après année les prépas, scientifiques, économiques ou littéraires attirent toujours plus d’élèves issus du secondaire.

En 2014, ils étaient près de 41 000 contre à peine 40 000 en 2009, l’augmentation étant constante depuis quatre ans.

Ces chiffres sont d’autant plus remarquables que les freins à ce développement sont puissants et variés :

– ce sont d’abord les grandes écoles elles mêmes qui sèment le doute sur le bien-fondé de ce recrutement sélectif en ouvrant leurs portes à d’autres profils d’étudiants issus d’admissions post-bac ou d’admission parallèles ;

– ce sont aussi les campagnes médias qui alimentent régulièrement les poncifs sur l’« enfer » des prépas et sur leur élitisme anti-démocratique ;

– ce sont enfin les projets et rumeurs en provenance du ministère qui perturbent la sérénité des professeurs et à un degré moindre celle des préparationnaires.

Lire la suite

50 ans de littérature pour la jeunesse. Raconter hier pour préparer demain, un colloque organisé par le CRILJ

CRILJ - Centre de recherche et d'information sur la littérature pour la jeunesse - Colloque 2015 : 50 ans de littérature pour la jeunesse. Raconter hier pour préparer demainEn 2015, le Centre de recherche et d’information sur la littérature pour la jeunesse (CRILJ) aura cinquante ans. Depuis sa naissance le monde a bien changé mais sans doute encore plus la littérature pour la jeunesse et ceux qui la créent ou l’accompagnent.

À cette occasion deux questions au moins se posent : celle des valeurs et définitions de l’enfance, celle du militantisme en faveur de la culture et de l’éducation populaire. Questions générales que ce colloque traitera au travers de diverses approches touchant à l’édition, à divers genres comme la poésie et le théâtre, les prix, le statut des créateurs, la reconnaissance par l’Éducation nationale, le rôle des médiateurs et l’irruption de l’université dans un domaine qu’elle ignorait le plus souvent.

Avec comme fil conducteur une interrogation sur les effets générationnels. Un tel anniversaire nous invite donc à une distanciation qui n’avait guère cours il y a un demi-siècle, mais ce colloque n’aurait pas de sens s’il ne se voulait aussi une relance pour un idéal qui a conservé toute son actualité.

Lire la suite