Illettrisme, difficultés linguistiques : quelles réponses sur le territoire francilien ?

Le MOTifLe MOTif, observatoire du livre et de l’écrit en Île-de-France, organise, en partenariat avec l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme), une journée professionnelle sur l’illettrisme, et plus largement sur les difficultés linguistiques le jeudi 10 septembre 2015 à l’Archipel, Paris VIIIe.

Décrétée « Grande cause nationale » en 2013 par le Premier ministre, la lutte contre l’illettrisme connaît depuis des avancées majeures. Pour autant, sur les territoires, les professionnels et acteurs locaux peinent à comprendre et identifier le phénomène de l’illettrisme, souvent confondu avec les besoins d’apprentissage de la langue française, eux-mêmes importants en Île-de-France.

 

Lire la suite

Grégoire Korganow, « Prisons – 67 065 », à la Maison européenne de la photographie

Grégoire Korganow, "Prisons"Depuis le 4 février, la Maison européenne de la photographie accueille le travail que Grégoire Korganow, « photographe du réel », a effectué dans des prisons françaises entre 2011 et 2014.

Le réel, ce photographe nous y confronte sans ménagement après qu’il a pu s’y plonger en étant nommé « contrôleur délégué des lieux de privation de liberté ». Durant ces trois années, Grégoire Korganow a disposé d’un accès sans aucune limite, de jour comme de nuit, à tous les espaces de l’univers carcéral.

À travers ce regard ubiquitaire, nous pénétrons les détails d’un monde qui a son organisation propre, le quotidien des prisonniers, leurs lieux de vie.

Lire la suite

« Blackbird » de Jason Buxton

jason-buxton-blackbirdL’un des plus beaux films de l’année sur l’adolescence et ses déboires risque de passer inaperçu. Il s’agit du premier film du Canadien Jason Buxton avec un casting de débutants, à ne pas confondre avec le film de Stefan Ruzowitzky intitulé en France Blackbird (2012).

Blackbird signifie « merle noir » et cet oiseau symbolise l’aliénation. Il a d’ailleurs donné son titre à une célèbre chanson des Beatles, décrivant un « oiseau noir chantant dans le calme de la nuit » (« blackbird singing in the dead of night »), que Paul Mac Cartney exhorte à utiliser ses ailes brisées et à apprendre à voler, puisqu’« [il n’attendait] que ce moment pour s’envoler et être libre » (« you were only waiting for this moment to arise/to be free »). Cet oiseau métaphorique se débattant pour prendre son vol illustrait les efforts des Afro-Américains pour faire entendre leurs droits depuis les années 1950.

Lire la suite

« César doit mourir », de Paolo et Vittorio Taviani

On n’avait rien vu des frères Taviani, cinéastes mythiques de Padre padrone ou de Chaos, depuis Le Mas des alouettes, film controversé sur le massacre des Arméniens (2007).

César doit mourir, disons-le d’emblée, est une œuvre d’une humanité bouleversante, qui a bien mérité l’Ours d’or obtenu au dernier Festival de Berlin.

Elle nous fait vivre la mise en scène de Jules César, de Shakespeare, dans le quartier de haute sécurité de la prison Rebibbia à Rome. Le film s’ouvre sur la fin de la représentation, saluée par des applaudissements nourris qui déclenchent la joie démonstrative des acteurs. Puis ces derniers rentrent dans leurs cellules sous la surveillance de leurs gardes. Lire la suite