« Présidents, poil aux dents ! 150 ans de caricatures présidentielles », de Didier Porte et Guillaume Doizy

Le dessin satirique est une arme de démolition et le rire peut dénoncer et rabaisser les puissants. Or qui peut-on trouver de plus puissant – du moins symboliquement – que le président de  la République ?

Incarnant la Nation, les chefs d’État ont attiré sur eux de nombreuses charges satiriques. Les caricaturistes s’en donnent en effet  à cœur joie à travers la presse, et aujourd’hui aussi sur Internet, tandis que les autorités ont  parfois recours à la censure. Continuer la lecture

« Pater », d’Alain Cavalier

Trois films sur le pouvoir étaient présents à Cannes, La Conquête, de Xavier Durringer, L’Exercice du pouvoir, de Pierre Schoeller et Pater, d’Alain Cavalier. Les deux fictions politiques avaient l’avantage de la reconstitution, qui mêle les faits connus à des scènes imaginaires. Des acteurs y incarnent les personnages historiques, et toute la grammaire des plans et mouvements de caméra y coexiste avec le respect de la vérité attestée des décors et des costumes, de manière à obtenir cette « suspension de l’incrédulité » qui, pour Coleridge, crée l’illusion de réel. Alain Cavalier, lui, ne cherche pas du tout à créer une telle illusion. Continuer la lecture