Après les attentats : retrouver les racines de l’écriture

Le Monde des livres, Écrire sans trembler, 20 novembre 2015Cette semaine l’actualité n’est pas littéraire au sens où la vie spécifique des livres nous intrigue et nous passionne : elle est littéraire dans la mesure où les écrivains et les dessinateurs s’en sont emparés dans le cahier spécial que le Monde des Livres consacre aux attentats du vendredi 13 septembre.

Et ils s’en emparent bien, richement, diversement, chacun abordant à sa manière la question du rapport de l’écriture à la réalité tragique comme dans un colloque, virtuel certes, mais colloque tout de même.

Par le biais du texte d’idées, le plus courant, ou de fiction, plus rare parce que plus hasardeux.

C’est une équipe assez large (vingt-huit auteurs), mais riche de sa diversité, qui s’exprime dans cette édition du 20 novembre 2015.

Continuer la lecture

« Le Brady, cinéma des damnés », de Jacques Thorens

"Le Brady, cinéma des damnés", de Jacques Thorens

.

Dans le quartier des damnés

En page de garde du livre, un ticket de cinéma à deux francs à l’enseigne du Brady.

Quiconque a marché sur le boulevard de Strasbourg, dans les années 1970 ou peu après, n’a pu manquer la façade de ce cinéma pas comme les autres : les peintures naïves et horrifiques qui encadraient le hall d’entrée rappelaient un Paris qui n’existe désormais plus du tout.

Le Brady, cinéma des damnés permet de le retrouver.

 

Continuer la lecture

Paris 1900, la ville spectacle

Paris 1900, ville spectaclePar le foisonnement des œuvres d’art et des témoignages qu’elle donne à voir et à entendre – tableaux, fresques, céramiques, sculptures, bijoux, costumes, affiches, films, photos, maquettes, chansons… – l’exposition « Paris 1900, la ville spectacle » du Petit Palais illustre à merveille la société parisienne de cette « Belle Époque » dans laquelle évoluent les artistes et les héros littéraires de la fin du XIXe siècle.

Organisées en six thèmes – Paris vitrine du monde, Paris Art nouveau, Paris capitale des arts, le mythe de la Parisienne, Paris la nuit, et Paris en scène –, les salles de l’exposition proposent un voyage dans le temps et une plongée dans un Paris festif et débordant d’énergie.

Continuer la lecture

Brassaï, homme de lettres

Exposition "Brassaï, pour l'amour de Paris"Ce titre, appliqué à l’un des plus grands photographes du XXe siècle, peut surprendre. Pourtant l’œuvre de Gyula Halasz, dit Brassaï, à qui l’Hôtel de ville de Paris consacre une rétrospective jusqu’au 8 mars 2014, montre combien le cheminement photographique de cet amoureux de Paris est indissociable de son œuvre écrite et de sa passion pour la littérature.

La bibliographie de Brassaï est forte d’une vingtaine de livres. Des ouvrages purement photographiques, certes, mais aussi des livres comme Henry Miller grandeur nature, Conversations avec Picasso, Histoire de Marie, Paroles en l’Air ou Marcel Proust sous l’emprise de la photographie. Une œuvre d’écrivain.

Continuer la lecture

« L’Herbe des nuits », de Patrick Modiano

« Pourtant je n’ai pas rêvé. » C’est la première phrase du nouveau roman de Patrick Modiano.

Jamais le verbe rêver ou le mot rêve n’ont été plus employés et plus propres à caractériser un texte de Modiano que dans L’Herbe des nuits.

Jamais non plus le romancier ou narrateur n’aura plus donné qu’ici le sentiment que l’intrigue est chose accessoire.

..

Continuer la lecture

« Minuit à Paris », de Woody Allen

« Minuit à Paris », de Woody AllenWoody Allen est le plus européen des cinéastes américains. Minuit à Paris est son dixième film projeté à Cannes, où, depuis Manhattan (1979), il est encensé par la critique et le public. Après avoir tourné à Londres la trilogie Match Point (2005), Scoop (2006) et Le Rêve de Cassandre (2007), à Barcelone, Vicky Cristina Barcelona (2008), c’est à Paris qu’il a choisi de tourner Midnight in Paris, déclaration d’amour à la Ville-Lumière, qui l’avait séduit dès 1965, lors du tournage de Quoi de neuf, Pussycat ?, dont il était le scénariste et l’interprète. Il regrette même de ne pas s’être installé à Paris à l’époque ! Continuer la lecture