La dictée quotidienne ? – De ces rituels qui rassurent…

juliette-drouetAu premier abord, on aura tout lieu de s’étonner qu’une ministre qui valorise la pratique interdisciplinaire dans le cadre des modules EPI et réinvente l’enseignement civique et moral, affirme comme une ligne force (cf. Le Monde du 19 septembre 2015) la nécessité de la dictée quotidienne, modalité d’apprentissage a priori la plus traditionnelle qui soit :

« Car, oui, la pratique répétée de la lecture et de l’écriture, la discipline exigée par des dictées quotidiennes sont indispensables […] ».

Avant donc de considérer ce propos, il convient d’envisager la force subliminale des six lettres formant le mot dictée dans les consciences françaises.

Continuer la lecture

Accompagnement personnalisé et enseignement de masse

Une des ambitions fortes de la réforme du collège qui nous est proposée est de « créer des temps d’accompagnement personnalisé pour tous les élèves ».

Cela va se traduire par des heures soustraites aux heures de classe entière (3 h en 6e, 1 h à partir de la 5e) et par des apprentissages organisés autrement (activités en petits groupes, interactivité, interdisciplinarité).

S’il n’est pas certain que cela aide réellement les élèves, il est à peu près sûr que cela freine le travail fondamental disciplinaire (le savoir accessible dans chaque discipline).

Continuer la lecture