L’improvisation théâtrale dans les établissements scolaires : et pourquoi pas une option ?

Les élèves et deux comédiens

Les élèves et deux comédiens

Le 19 mai dernier, au théâtre Le Comedia, à Paris, François Hollande, Aurélie Filippetti et Benoît Hamon répondaient présents à l’invitation de Jamel Debbouzze et de Marc Ladreit de Lacharrière pour remettre le Trophée d’improvisation théâtrale à des collégiens.

Le succès de cette après-midi d’improvisation auprès du président de la République aurait fait émerger l’idée d’un développement de cette pratique artistique dans les établissements scolaires et, pourquoi pas, l’ouverture d’une option en collège et en lycée.

Lire la suite

« Je suis en 3e j’adore lire et j’adore écrire je veux devenir prof de littérature mais pour être prise dois-je faire du latin ou du grec ?» – Les réponses d’une classe de Première Bac Pro

Portrait de jeune femme écrivant avec un stylet sur des tablettes de bois enduites de cire. Fresque, PompéiParce qu’enseigner aujourd’hui c’est aussi prendre en compte les besoins des élèves pour enrichir leur vie culturelle personnelle, une expérience a été menée cette année pour initier des élèves de lycée professionnel aux langues et cultures de l’Antiquité.

C’est ainsi qu’une classe de première professionnelle gestion-administration du lycée François-Truffaut a bénéficié d’un cycle d’initiation au latin et au grec durant l’accompagnement personnalisé.

Ce cycle a été modeste, mais visait un objectif très ambitieux : montrer aux élèves qu’ils étaient capables de suivre un enseignement exigeant de façon totalement « gratuite ». En effet, cet enseignement ne s’inscrit pas dans les programmes officiels du bac pro, il n’est pas évalué à l’examen. Il convient de souligner que les programmes de lettres des lycées professionnels sont riches en références  à la culture classique, ce qui crée une appétence significative auprès des élèves.

Il en découle que les élèves prennent conscience que leur parcours ne leur donne pas accès aux langues anciennes, ni à la philosophie, ni aux options artistiques. Ils le verbalisent et s’interrogent – nous interrogent –  sur cette absence, qu’ils expriment comme un manque.

Lire la suite

De nouveaux outils pour les lycées professionnels et les sections de BTS

Éditions GlobeÀ  l’occasion de l’inauguration de l’Espace professeurs du site des éditions Globe (groupe l’école des loisirs), et en partenariat avec l’École des lettres, une après-midi de formation sur l’aide que peuvent apporter en cours certains des titres des éditions Globe a été organisée à Paris le 9 avril 2014.

L’histoire d’un passionné d’électronique qui bouleversa le monde de l’informatique, l’épopée d’un jeune apprenti devenu le chef le plus étoilé au monde, le portrait d’un génie des maths formé à l’école soviétique… Autant de sujets forts qui vous aideront à établir des échanges productifs avec vos élèves et étudiants.

Delphine Martel, professeur de lettres certifié, a présenté le déroulement de séquences mineures ou majeures développées et testées avec des élèves de classes de différents niveaux autour de deux titres : Dans la tête d’un génie, de Macha Gessen et Une éolienne en Afrique, de William Kamkwamba.

Lire la suite

Sénat : un rapport pointe les manifestations de la crise du métier d’enseignant

Un rapport déposé le 19 juin 2012 par Brigitte Gonthier-Maurin au nom de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, établit un diagnostic du métier d’enseignant.

Il passe en revue les manifestations de la crise du métier, analyse le fonctionnement des établissements, fait le bilan des réformes successives qui ont « déboussolé le système éducatif« , notamment en réduisant la formation initiale, et propose des « voies de redressement » pour redonner sens à l’école et « refonder le métier d’enseignant ».

Plusieurs mesures sont préconisées : suspendre les coupes budgétaires, lancer un plan de recrutement pluriannuel, remettre à plat la formation et ouvrir des prérecrutements dès la licence, rétablir une véritable année de stage avant la titularisation, rénover les IUFM au sein des universités, enfin, veiller particulièrement sur la maternelle et le lycée professionnel. Lire la suite