Lire pour le plaisir… de partager

La Bibliothèque Sainte‐Geneviève, à Paris, conçue par l'architecte Henry Labrouste (1851)

La Bibliothèque Sainte‐Geneviève, à Paris

On a trop souvent entendu ce slogan pour ne pas le détourner. Même si on lit d’abord pour le plaisir. Mais pas celui de la seule évasion, de l’oubli de toute exigence et de toute invention formelle. Lire pour le plaisir et pour parler des livres, tel pourrait être l’objet de ce site.

Pourquoi parler de prose contemporaine sur le site de l’École des lettres ? Après tout, les magazines vous informent, et les suppléments des quotidiens, sans parler des émissions de radio ou de télévision…

Oui mais. Quand on regarde de près et qu’on interroge les professeurs (de lettres notamment) on s’aperçoit qu’en certaines périodes de l’année, l’offre pléthorique désoriente.

Continuer la lecture