Après les attentats : retrouver les racines de l’écriture

Le Monde des livres, Écrire sans trembler, 20 novembre 2015Cette semaine l’actualité n’est pas littéraire au sens où la vie spécifique des livres nous intrigue et nous passionne : elle est littéraire dans la mesure où les écrivains et les dessinateurs s’en sont emparés dans le cahier spécial que le Monde des Livres consacre aux attentats du vendredi 13 septembre.

Et ils s’en emparent bien, richement, diversement, chacun abordant à sa manière la question du rapport de l’écriture à la réalité tragique comme dans un colloque, virtuel certes, mais colloque tout de même.

Par le biais du texte d’idées, le plus courant, ou de fiction, plus rare parce que plus hasardeux.

C’est une équipe assez large (vingt-huit auteurs), mais riche de sa diversité, qui s’exprime dans cette édition du 20 novembre 2015.

Lire la suite

Le festival Paroles indigo

Festival Paroles indigoLire, découvrir, rencontrer, partager…

Tels pourraient être les mots-clés du Festival Paroles indigo.

Du 30 octobre au 2 novembre, ce chaleureux événement littéraire arlésien réunit, pour sa troisième édition, des voix et écritures d’Afrique de l’ouest, du Maghreb et du Moyen-Orient.

Le Festival Paroles indigo porte bien son nom. Le verbe s’y énonce haut et fort jusque vers l’azur. Les textes s’y lisent, s’y content, s’y écoutent. La vie s’y affirme « positivement », ainsi que le proclame Tanya Hadjithomas Mehanna, la fondatrice des éditions Tamyras (Beyrouth), l’une des invitées-phares du festival.

Lire la suite

« Nouvelles avancées », le concours qui réconcilie les sciences et la littérature

Concours Nouvelles avancées : Dans la peau d'Archimède, Einstein et les autres...« Dans la peau d’Archimède, Einstein et les autres… »

Depuis 2010, date de sa création à l’ENSTA ParisTech, le concours de nouvelles « Nouvelles avancées » a pour objectif de rapprocher science et littérature en proposant à différents types de publics de rédiger une nouvelle autour d’une thématique inspirée par l’actualité scientifique.

Le concours distingue trois catégories : étudiants scientifiques, élèves et classes du secondaire et grand public.

Chaque année, un jury composé de personnalités du monde des sciences et des lettres choisit parmi quelque 600 nouvelles reçues les 10 lauréates qui seront couronnées lors de la remise de prix. Les précédents présidents du jury, le mathématicien Cédric Villani et la romancière Fatou Diomé, laissent leur place pour cette 7e édition au romancier et prix Goncourt 2012 Jérôme Ferrari et au physicien Étienne Klein.

Lire la suite

Richard Millet, « Dictionnaire amoureux de la Méditerranée »

Dictionnaire amoureux de la MéditerranéeEt si c’était une fausse bonne idée ?

À première vue, souhaiter réunir dans un dictionnaire, fût-il présenté sous l’angle de la préférence affective, tous les thèmes, lieux, personnages ayant un rapport avec la Méditerranée, cette mer fermée autour de laquelle s’est bâtie notre civilisation, semble une initiative pertinente, sinon séduisante.

Confier la tâche à Richard Millet, polygraphe talentueux, bien que parfois contesté, dont l’enfance se passa au Liban n’a rien de choquant, même si son origine corrézienne ne le préparait pas spécialement à fréquenter les rivages contrastés de Mare Nostrum.

Le doute survient quand on prend la peine de parcourir avec attention ce copieux ouvrage (plus de 800 pages) qui vient grossir la riche et passionnante collection des « Dictionnaires amoureux ».

Lire la suite

La réforme des programmes de l’école et du collège et les recommandations de l’OCDE

Les ministres changent, les réformes se suivent… Difficile d’éviter un phénomène de lassitude chez les enseignants, qui ont une impression de changement incessant. Et pourtant, si les réformes s’enchaînent et semblent modifier chaque fois l’enseignement, elles n’en restent pas moins très proches dans leur esprit.

Car toutes les dernières réformes, et tout particulièrement celle que Mme Najat Valaud-Belkacem vient d’annoncer, s’adossent aux prescriptions de l’OCDE en matière d’éducation et proviennent d’une analyse comparée des différents systèmes éducatifs, de leurs réussites et de leurs échecs.

Rappelons qu’en 2010 l’OCDE dresse un état des lieux des modalités d’apprentissage réussi. La nouvelle réforme est une mise en place de ces préconisations, et elle le fait de façon plus explicite encore que les précédentes.

Lire la suite

« Collage Résistant(s) » de Mustapha Boutadjine

"Tzigana", de Mustapha Boutadjine, 2010

« Tzigana », de Mustapha Boutadjine, 2010

Mustapha Boutadjine lacère des publicités dans les magazines de luxe. Puis il recolle les morceaux. Il fragmente l’ordre dominant pour célébrer le désordre, la vie.

Ces collages rendent hommage à des personnages emblématiques de notre histoire commune, inconnus ou non, poètes, artistes, militants, scientifiques qui un jour ont dit non. Sa démarche est picturale. Il peint avec le papier.

C’est à la fois son support et son matériau. Une démarche artistique unique, radicale, mémorielle aussi. Sous le titre « Collage Résistant(s) », Mustapha Boutadjine expose une quinzaine de ses créations à la galerie Corinne Bonnet. Il publie parallèlement un superbe ouvrage reprenant l’ensemble de ses œuvres.

Lire la suite

« Un écrivain au CDI » ou comment susciter ou entretenir le goût de lire

FADBEN - Un écrivain au CDIL’Association des enseignants documentalistes de La Réunion, membre de la FADBEN, a mis en place depuis plus de vingt ans une action qui a pour but de faire lire collégiens et lycéens et de leur faire rencontrer des auteurs.

Souvent différente de ce qui se pratique dans le cadre des programmes d’enseignement en français, cette action veut faire découvrir à nos élèves la littérature de jeunesse grâce à la lecture et à l’étude d’auteurs français contemporains, écrivains ou illustrateurs.

Lire la suite

Les créations des lauréats du concours d’affiches de l’école des loisirs

l'école des loisirsÀ l’occasion de la célébration de son cinquantenaire, l’école des loisirs a proposé à ses petits et grands lecteurs un concours collectif, ouvert à toutes les classes, du 1er janvier au 31 mars 2015.

Trois questions étaient posées sur des titres publiés cette année dans six des huit clubs de lecture « Max ». Les élèves devaient également réaliser une affiche inspirée du célèbre Papillon d’André François, devenu l’emblème de la maison.

Plus de quatre cents établissements français et étrangers ont participé à cette recréation. L’ensemble des productions est tout à fait remarquable d’inventivité et de talent. Vous trouverez ici un palmarès des affiches les plus singulières.

Lire la suite