« Effets secondaires », de Steven Soderbergh

Steven-Soderbergh-Effets-secondairesSteven Soderbergh s’est fait une spécialité des films qui prennent la défense des consommateurs contre les grands groupes industriels.

Erin Brockovich (2000) oppose une mère de famille modeste à la Pacific Gas and Electric Company (PG&E), responsable d’une grave pollution de l’eau potable ; The Informant ! (2009) imagine un brillant cadre supérieur du géant agroalimentaire Archer Daniels Midland (ADM) dénonçant les pratiques de sa firme.

Plus largement, le cinéaste aime à dénoncer les mensonges exigés par la société pour le profit des nantis. Sexe, mensonges et vidéo, palme d’or à Cannes en 1989, en était une première illustration. Mais, depuis Contagion (2011), avec son complice Scott Z. Burns (qui a écrit aussi The Informant !), il pointe plus particulièrement les abus des laboratoires pharmaceutiques.

Continuer la lecture