« Mère et fils », de Calin Peter Netzer

"Mère fils", de Calin Peter NetzerIl y a une nouvelle vague du cinéma roumain de plus en plus reconnue à l’étranger mais dont les réalisateurs souffrent, dans leur pays, d’un manque sévère de moyens.

Son essor s’est traduit ces dernières années par les œuvres très remarquées de plusieurs réalisateurs comme Cristu Piu, Corneliu Porumboiu et Cristian Nemescu.

À Cannes, la Palme d’Or attribuée à Cristian Mungiu en 2007 pour Quatre mois, trois semaines et deux jours en a marqué la consécration. Et en 2012, le dernier film de Cristian Mungiu, Au-delà des collines a remporté le Prix du meilleur scénario et les prix d’interprétation féminine sur la Croisette.

Continuer la lecture

« Le garçon incassable », de Florence Seyvos, prix Renaudot poche 2014

florence-seyvos-le-garcon-incassableFragiles et invulnérables

À  la toute fin du récit écrit par Florence Seyvos, un enfant va naître. Le dernier mot du livre est aussi le vœu de la mère : que cet enfant soit incassable.

Elle-même est une inquiète, une craintive perpétuelle qui ose à peine traverser la rue pour s’acheter une cannette. Elle voudrait donc un fils incassable, comme l’étaient, à leur manière, Henri, son demi-frère, et Buster Keaton, le cinéaste et acteur, dont la légende voulait qu’il ne sourie jamais.

Le Garçon incassable est l’histoire parallèle de ces deux hommes.

Continuer la lecture