« Pour un développement complet de l’enfant et de l’adolescent », rapport de François de Singly et Vanessa Wisnia-Weill

« Pour un développement complet de l’enfant et de l’adolescent », rapport de François de Singly et Vanessa Wisnia-WeillFrançois Hollande, lors de sa venue le 30 septembre 2015 au musée des Arts décoratifs, à Paris, dans le cadre de l’inauguration de l’exposition consacrant les 50 ans de l’école des loisirs, a rendu hommage au travail de la commission pour la stratégie nationale Enfance et adolescence présidée par François de Singly.

Commandé par l’ancien premier ministre, Jean-Marc Ayrault, le rapport loué par le chef de l’État s’articule autour d’un principe fort, à savoir que l’aide au développement de l’enfant jusqu’à l’adolescence se doit d’être foncièrement collaborative.

Trois grands champs permettent de structurer les enjeux du propos :

 Former un individu relié, « connecté » à autrui.

 Développer les capacités et talents variés pour se réaliser et s’intégrer dans la société.

 Renforcer la protection et accompagner l’autonomisation, et développer l’égalité d’accès aux ressources (de santé, de loisirs, d’éducation de logement).

Lire la suite

La réforme des programmes de l’école et du collège et les recommandations de l’OCDE

Les ministres changent, les réformes se suivent… Difficile d’éviter un phénomène de lassitude chez les enseignants, qui ont une impression de changement incessant. Et pourtant, si les réformes s’enchaînent et semblent modifier chaque fois l’enseignement, elles n’en restent pas moins très proches dans leur esprit.

Car toutes les dernières réformes, et tout particulièrement celle que Mme Najat Valaud-Belkacem vient d’annoncer, s’adossent aux prescriptions de l’OCDE en matière d’éducation et proviennent d’une analyse comparée des différents systèmes éducatifs, de leurs réussites et de leurs échecs.

Rappelons qu’en 2010 l’OCDE dresse un état des lieux des modalités d’apprentissage réussi. La nouvelle réforme est une mise en place de ces préconisations, et elle le fait de façon plus explicite encore que les précédentes.

Lire la suite

Des clés pour améliorer le climat scolaire. Entretien avec Caroline Veltcheff

La réseau Climat scolaire

Le réseau Climat scolaire

Caroline Veltcheff a été professeur et IPR-IA de Lettres. Puis elle a travaillé comme IPR Établissement et vie scolaire et a coordonné les dispositifs d’éducation prioritaire pour l’académie de Versailles.

Depuis trois ans, elle fait partie de l’équipe qui, autour d’Éric Debarbieux, met en place des actions à l’échelle nationale pour prévenir les violences scolaires.

Elle a monté le site Climat scolaire dans lequel interviennent des réseaux de partenaires très divers du système éducatif.

Les récents événements et l’accent mis sur le rôle de l’école nous ont amené à l’interroger. Un essai récemment paru, auquel elle a collaboré L’Évaluation en collège et lycée, peut éclairer pour partie les enjeux actuels.

Lire la suite

L’évaluation des élèves par les enseignants dans les pays de l’OCDE

L'évaluation des élèves par les enseignants, enquête de la CNESCOÀ l’occasion de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves (les 11 et 12 décembre 2014), le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) a rendu public un rapport sur L’évaluation des élèves par les enseignants dans la classe et les établissements : réglementation et pratiques. Une comparaison internationale dans les pays de l’OCDE.

Comment les élèves sont-ils notés à l’étranger ? Existe-t-il des pays sans notes ? Les enseignants doivent-ils harmoniser leurs évaluations dans les établissements ? Les palmarès d’élèves dans les classes sont-ils autorisés à l’étranger ? Comment les familles sont-elles informées des progressions des élèves dans les autres pays ?

Y a-t-il une exception française en matière d’évaluation des élèves ?

Lire la suite

La première évaluation des écrits de collégiens

Comme chacune des fiches conseil que nous proposons dans le cadre du site de l’École des lettres, celle-ci n’a pas d’autre volonté que de permettre d’aborder concrètement le problème posé sans prétendre pour autant le résoudre complètement.

L’idée est simplement d’amorcer la réflexion, non d’une façon théorique, mais en posant un point d’appui favorable à une plus juste évaluation initiale des copies d’élèves et tout particulièrement de ceux de collège.

Ajoutons que ces propos s’adressent spécifiquement aux néo-professeurs de lettres, assumant, de fait, des éléments concrets et pratiques, que quelques vieux « brisquards » du métier pourront légitimement trouver trop évidentes.

Lire la suite

OCDE : TALIS 2013, de l’enquête à la feuille de route

OCDE : Résultats de TALIS 2013On connaissait les enquêtes PISA de l’OCDE évaluant les acquis des élèves, il va falloir maintenant connaître les enquêtes TALIS de la même OCDE, centrées désormais sur les enseignants et les chefs d’établissement.

Avec la participation de près de trente pays du monde entier, entre 2012 et 2013, à raison de deux cents établissements par pays et vingt enseignants, en moyenne, consultés par établissement, TALIS est la plus vaste enquête jamais réalisée dans le premier cycle de l’enseignement secondaire.

Pour établir cette perspective internationale sur l’enseignement et l’apprentissage (intitulé officiel de l’enquête), les thèmes retenus ont porté sur la perception du métier par les enseignants, leur formation initiale, leur formation continue, les évaluations et commentaires reçus au cours de l’exercice de leur métier, le climat en classe et dans leur établissement, leur sentiment d’efficacité (confiance en ses aptitudes) et leur satisfaction personnelle (sentiment d’épanouissement).

Le rapport est accompagné d’une abondante bibliographie sur les sciences de l’éducation, dans laquelle les chercheurs français brillent par leur discrétion.

Lire la suite

La bienveillance en question

Les candidats au bac, série S, signent depuis cette semaine une pétition contre les dernières épreuves de maths qu’ils jugent trop dures (slogan « Arrêtez le carnage »). Certains médias qui relaient cette information ne manquent pas d’ajouter ce commentaire: pourtant plus de  90 % d’entre eux obtiendront leur bac. Traduisez : les épreuves ne sont pas si difficiles puisqu’ils réussissent en masse.

Loin de suggérer la mauvaise foi ou l’inconséquence des candidats, cette protestation lycéenne révèle au contraire l’honnêteté des élèves aux yeux de qui la maîtrise réelle du programme importe plus que sa notation, la réussite personnelle plus que l’évaluation nationale. Leur réaction intègre semble insensible à cette mystérieuse alchimie qui pourtant, année après année, change la boue des épreuves en or des résultats.

Cette transmutation savante s’opère selon un procédé très simple nommé : bienveillance. C’est trop dur mais la note est douce : bienveillance. C’est pas bon mais ça passe : bienveillance. On n’y arrive pas, mais on s’en sort : bienveillance. Ce que nous dit cette fronde lycéenne c’est que trop de bienveillance tue l’estime de soi.

Lire la suite

Un « Lépine de l’Éducation » ?

Journée nationale de l'innovation, 27 mars 2014, BNFChaque année, début mai, les projecteurs se braquent sur le concours Lépine…

Notez qu’il y a de quoi : une machine qui cuit et vend du pain (prix 2014), une ceinture fitness anti bourrelet, un pouf ludique et astucieux, une bouillotte-sac à dos pour peluches, un gobelet de voyage étanche sans couvercle, un épluche-ananas révolutionnaire, plus de cinq cents inventeurs en compétition : ça bouge en France, ça bouge et ça bouillonne.

Cela dit, d’une autre manière, moins visible et moins médiatisée, ça bouge et ça bouillonne aussi dans les collèges et lycées de France où les projets pédagogiques originaux, les actions expérimentales inédites, les essais d’un enseignement autre sont eux aussi en nombre croissant et mis à l’honneur une fois par an lors des journées nationales de l’innovation.

La dernière en date eut lieu le 27 mars 2014 dans le grand auditorium de la Bibliothèque de France.

Lire la suite