Les auteurs-illustrateurs de l’école des loisirs tissent un fil d’Ariane à l’hôpital Necker-Enfants malades

Les auteurs-illustrateurs de l'école des loisirs à l'hôpital NeckerDepuis le mois d’avril 2014, et jusqu’à Noël, treize illustrateurs de l’école des loisirs se succèdent bénévolement pour égayer les murs du service de pédiatrie générale de l’hôpital Necker-Enfants malades, AP-HP.

Un pari réussi qui permet de recréer un univers rassurant pour le plus grand plaisir des enfants hospitalisés et du personnel soignant !

Découvrez la fresque réalisée par Stephanie Blake, Isabelle Bonameau, Pascale Bougeault, Dorothée de Monfreid, Malika Doray, Bénédicte Guettier, Kimiko, Alan Mets, Lucie Phan, Claude Ponti, Audrey Poussier, Anaïs Vaugelade et Myrha Verbizh…

Continuer la lecture

« Frères de terroirs », par Jacques Ferrandez et Yves Camdeborde

Jacques Ferrandez, Yves Camdeborde, "Frères de terroirs", Rue de Sèvres, 2014Du producteur au lecteur

« Moi tout seul, je ne suis rien », dit Yves Camdeborde au début de Frères de terroirs.

Pour cette bande dessinée, accompagné du dessinateur Jacques Ferrandez, le célèbre chef est allé rendre visite à ses fournisseurs, des vignerons, éleveurs, artisans, pêcheurs qu’il connaît depuis toujours.

« Nous avions envie de faire un album ensemble, Yves et moi, explique Jacques Ferrandez. Il s’agissait de témoigner de la manière dont Yves travaille avec les producteurs qu’il va voir un peu partout en France. Ce qui m’intéressait c’est cette histoire humaine, cette histoire d’amitié et de fraternité. »

Ce n’est pas le premier ouvrage d’Yves Camdeborde, cinquante ans, dont trente-six passés derrière les fourneaux. Mais c’est la première fois que ce chef médiatique devient, à l’instar d’Astérix, héros d’une bande dessinée. Si l’on considère son combat, le parallèle avec le célèbre petit Gaulois n’est pas anodin. Et loin d’être perdu.

Continuer la lecture

Jack Lang, « Ouvrons les yeux ! La nouvelle bataille du patrimoine »

Jack Lang, "Ouvrons les yeux. La nouvelle bataille du patrimoine"Pour marquer le trentième anniversaire des Journées du patrimoine, créées par ses soins en 1984, Jack Lang nous livre un élégant petit ouvrage d’une quarantaine de pages dans lequel il se propose de réfléchir au succès de cette manifestation, à son devenir et à son élargissement.

Côté bilan, l’ancien Ministre de la Culture peut se montrer satisfait : le Conseil de l’Europe a officiellement récupéré le projet en 1991, une cinquantaine de pays l’ont adopté et, en France, environ douze millions de personnes entreprennent à cette occasion une visite de sites culturels.

La raison de ce plébiscite, l’auteur l’attribue modestement à un appel esthétique : « Nous avons besoin de beauté. […] La beauté subjugue, elle résiste à la course effrénée de la vie. La beauté arrête l’homme pressé. » Vision angélique qui appellerait le débat, mais admettons.

Continuer la lecture

RFI à la rencontre des enfants réfugiés centrafricains

À la rencontre des enfants réfugiés centrafricains © RFI, Sébastien Bonijol

À la rencontre des enfants réfugiés centrafricains © RFI, Sébastien Bonijol

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés (20 juin), une équipe de Radio France Internationale s’est rendue en République démocratique du Congo dans la province de l’Équateur, à Zongo, non loin de Bangui, pour inaugurer le premier club RFI dans un camp de réfugiés centrafricains.

Les témoignages et portraits d’enfants recueillis par Sébastien Bonijol ont été rassemblés dans un remarquable diaporama sonore.

Les clubs RFI créés à partir de 1995 à la demande des auditeurs eux-mêmes, rassemblent aujourd’hui plus de quatre-vingt dix mille adhérents – écoliers, lycéens, étudiants, enseignants. Ils conduisent des actions de sensibilisation à la santé et à l’environnement  mais organisent aussi des concours de poésie, d’orthographe, d’écriture, de théâtre et créent des blogs pour mieux appréhender la langue française et contribuer au soutien scolaire.

Continuer la lecture