Les nouveaux emplois du temps du collège à la rentrée 2016

Les nouveaux emplois du temps du collège à la rentrée 2016Le 10 avril 2015, le Conseil supérieur de l’éducation a adopté à une large majorité (51 pour, 25 contre, 1 abstention) la réforme du collège.

L’objectif est de « renforcer l’acquisition des savoirs fondamentaux en combinant des apprentissages théoriques et pratiques, à travers un nouveau socle et des programmes pensés pour garantir la maîtrise du français, des mathématiques, de l’histoire ; une grille horaire qui ne pénalise aucune matière ; et enfin des nouvelles pratiques pédagogiques, à travers les enseignements pratiques interdisciplinaires, pour que les élèves s’approprient mieux les connaissances. »

Les spécificités de chaque élève sont prise en compte, « pour permettre à chacun de réussir, à travers un accompagnement personnalisé de 3 heures en 6e, et d’au moins une heure en 5e, 4e, 3e. Des heures pour le travail en groupes à effectifs réduits et des interventions conjointes de plusieurs enseignants sont garanties : ainsi pour un établissement de 500 élèves, ce sont 60 heures qui y sont dédiées. La réforme s’accompagne à cet effet de 4 000 équivalents temps plein ».

L’apprentissage des langues vivantes est renforcé avec l’enseignement de la LV1 dès le CP et de la LV2 dès la 5e. » Au total, ce sont 54 heures supplémentaires qui sont consacrées à l’ensemble de la LV2 sur l’ensemble de la scolarité au collège. »

Les nouveaux emplois du temps adoptés pour le collège à la rentrée 2016 sont les suivants :

Continuer la lecture

Mobilisation de l’École pour les valeurs de la République. Discours de Najat Vallaud-Belkacem, 22 janvier 2015

Discours prononcé par Najat  Vallaud-Belkacem le 22 janvier 2015, à Matignon.

« Face à l’horreur, chacun de nous a cherché les mots pour répondre aux questions des enfants et des jeunes qui nous entourent. C’est une mission difficile, de grande humanité qu’ont eu à mener les enseignants de France lorsque, dès le lendemain de ces attentats barbares, ils ont rassemblé les enfants pour se recueillir et, à ma demande, libéré la parole dans leurs classes.

Avec pédagogie, ils ont déployé ces trésors quotidiens d’écoute et d’argumentation qui sont le sens même de leur mission éducative. Pour ce faire, ils ont pu compter sur leur expérience, sur les outils repérés ou saisis dans l’urgence, mais aussi sur les ressources pédagogiques que les services du ministère de l’éducation nationale ont mis à leur disposition, dans la nuit suivant le premier attentat, sur le site éduscol.education.fr, consulté près de 200 000 fois en quelques jours.

Continuer la lecture